Comment se prémunir du « blues de l’hiver »

8 novembre, 2013

Chaque année, avec le changement de l’heure et les journées plus courtes, vous avez le moral à plat et vous êtes irritable? Vous avez l’énergie en berne et des rages de sucre? Vous souffrez peut-être d’un trouble affectif saisonnier (TAS), ce qu’on surnomme le « blues de l’hiver ».

Si c’est le cas, vous n’êtes pas seul à en souffrir, car, d’après l’Association canadienne pour la santé mentale, on estime qu’entre 2% et 3% des Canadiens seraient atteints d’un trouble grave et 15% éprouveraient des symptômes moins sévères.

Bien qu’identifié depuis bientôt 30 ans, la source exacte de ce mal est encore inconnue. Il semblerait que l’exposition à la lumière aurait en fait un impact aigu sur le cerveau émotionnel des personnes atteintes d’un TAS. L’hormone du sommeil, ou mélatonine, serait aussi en jeu.

Quoi qu’il en soit, les spécialistes s’accordent pour recommander aux patients d’avoir une bonne hygiène de vie, ce qui passe par l’exercice quotidien, de préférence à l’extérieur et en pleine lumière. Il faudrait s’exposer à la lumière du soleil pendant une trentaine de minutes par jour. Faute de soleil, on peut s’exposer à une lampe à lumière bleue, spécialement conçue pour la luminothérapie.

SOSCuisine/autopromo_healthy_fr

On recommande aussi une alimentation équilibrée, riche en oméga 3 et en vitamine D. Nos menus Plaisir en Santé sont des vrais menus « anti-déprime », car ils rallient plaisir gustatif avec l’assurance de consommer les bonnes quantités de bons gras et vitamines.

Essayez quelquesunes de nos recettes riches en aliments « bien-être »:

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

3 commentaires à “Comment se prémunir du « blues de l’hiver »”

novembre 09, 2013 à 3:21 , Petite-Mam dit:

Merci pour cet article, chaque année j’y ai droit, je déprime, je vois tout noir, je pleure, je n’aime plus rien… Et pourtant ce n’est pas mon genre d’être ainsi.

novembre 14, 2013 à 8:45 , Monique Paré dit:

Bonjour, Pour ma part, j’utilise une lampe de luminothérapie depuis plusieurs années et cela m’a beaucoup aidé. La lampe que j’utilise est la lampe SADelite (www.alpha-lite.com) Je l’emploie aussi comme lampe de lecture où pour mettre de la luminosité dans l’appartement pendant les longues journées sombres, surtout en novembre et décembre.

février 12, 2014 à 4:39 , jacques perreault dit:

je cherche la lampe satellite ou l’acheter. je n’ai trouvé aucun endroit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *