Les végétariens vivent-ils plus longtemps?

12 juin, 2013 , , , ,

Selon une nouvelle étude publiée la semaine passée dans la revue JAMA Internal Medicine, les régimes végétariens sont associés à un taux de mortalité réduit.

L’étude, menée par des chercheurs de l’Université Loma Linda (Californie), a porté sur 73.308 hommes et femmes de l’Église adventiste, qui ont été recrutés entre 2002 et 2007, et suivis durant 6 ans environ. Les participants étaient classés en cinq groupes: les « non-végétariens », les « semi-végétariens » (pas de viande rouge), les « pesco-végétariens » (poissons et fruits de mer permis), les « lacto-ovo-végétariens » (pas de poissons ni viande) et les « végétaliens » (tous les produits d’origine animale sont exclus).

Croquettes de Legumes

Croquettes de Légumes

Durant la période de l’étude, 2570 personnes sont décédées. Or, les chercheurs ont établi que dans le même laps de temps, comparé aux non-végétariens, le risque de mortalité des végétariens chutait de 12% en moyenne. Dans le détail, le risque de mortalité baissait de 15% chez les végétaliens, de 9% chez les lacto-ovo-végétariens, de 19% chez les pesco-végétariens et de 8% chez les semi-végétariens.

Pâté chinois aux lentilles

Pâté chinois aux lentilles

Cependant, comme dans toutes les études, il est important de ne pas sauter aux conclusions. On remarque en effet que les végétariens sont aussi plus enclines à faire du sport, à ne pas fumer et à ne pas boire. Ce sont des facteurs qui peuvent jouer aussi un rôle important dans leur risque plus faible de mortalité.

Sauté de tofu et légumes

Sauté de tofu et légumes

Si vous êtes tenté par une alimentation végétarienne, par choix éthique ou pour raison de santé, et voulez éviter tout risque de carence nutritionnelle, essayez nos menus lacto-ovo-végétariens, pesco-végétariens et semi-végétariens, offerts en 3 niveaux caloriques différents et couvrant 3 repas/par jours et 7 jours par semaine.

Sans carences et à s’en lécher les babines!

Menus végétariens intelligents

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles parCinzia Cuneo (voir tout)

Articles

3 commentaires à “Les végétariens vivent-ils plus longtemps?”

juin 12, 2013 à 10:45 , Elyse Desbiens-Després dit:

Bonjour,

Avez-vous un menu végétalien auquel je pourrais m’abonner?

Merci!

Cinzia Cuneo

juin 12, 2013 à 10:50 , Cinzia dit:

@Elyse: Pas encore, mais nous avons plusieurs recettes végétaliennes.Vous les trouverez avec notre moteur de recherche: https://www.soscuisine.com/fr/recettes/recherche/simple/consideration-speciale-diete/vegetalienne?sos_l=fr

décembre 19, 2013 à 3:20 , Sandrine dit:

Hommes et Femmes confondus seule la réduction de 19% chez les pesco-vegetariens est significative, aucune autre ne l’est (vegetalien, lacto-ovo-vegetarien et semi-vegetarien). L’effet global significatif est essentiellement du au groupe des pesco-vegetariens.

Si on regarde dans le détail des maladies pour lesquelles le regime semble protéger, le seul effet *significatif* est trouvé chez les hommes, pour les maladies cardio-vasculaires, renale et endocrine. Aucun autre groupe n’est significatif.

Egalement, les auteurs disent avoir corrigé pour l’effet du sport, du tabac, de la ménopause, de race, d’age, de revenu, de statut marital, de niveau scolaire, et de région d’origine.

Les régimes alimentaires végétariens et surtout les végétaliens sont difficiles à équilibrer et sont plus à risque de carences. Engagez-vous dans ces régimes avec prudence ou bien l’effet négatif des carences risque d’être plus grand que le supposé bénéfice du régime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *