Hiring FR

La prévention de la maladie d’Alzheimer

Pour en tirer le meilleur profit possible, prenez le temps de bien lire les informations ci-dessous

Avec nos menus pour la prévention de la maladie d’Alzheimer, vous mettez toutes les chances de votre côté.

Conseils importants et trucs utiles

Ce que vous devez faire

  • Assurez-vous de retrouvez à tous les jours les aliments suivants dans votre alimentation:
    • Fruits et légumes colorés
    • Produits céréaliers à grains entiers
    • Huile d’olive et/ou de canola
    • Noix et/ou graines
    • Légumineuses et/ou produits de soya
    • Produits laitiers maigres et/ou substituts
  • Bougez! La pratique régulière d’activité physique contribue à protéger la santé en réduisant le stress et en favorisant l’atteinte et le maintien d’un poids santé.
    • Si vous débutez, fixez-vous des objectifs réalistes
    • Choisissez une activité qui vous plaît et vous convient
    • Augmentez graduellement la durée et la fréquence de 30 à 60 minutes d’activité modérée, de 3 à 5 jours par semaine
  • Buvez suffisamment, soit 1 à 2 litres de liquides (incluant eau, lait, soupe, thé, café, jus, etc.), répartis sur toute la journée
  • Pour connaître votre poids santé, calculez votre indice de masse corporelle (IMC).
  • Pour choisir le niveau calorique qui vous convient le mieux, calculez vos besoins énergétiques estimatifs (BÉE).
  • Si vous avez un surplus de poids, sachez que même une perte modérée de poids pourrait améliorer votre santé.
  • Consultez votre médecin si vous avez des problèmes de santé. Nous vous recommandons aussi de consulter une nutritionniste membre de l’ordre professionnel de votre région et de lui dire que vous suivez les menus SOSCuisine.

Ce à quoi vous devez faire attention

  • Limitez vos apports en pâtisseries et sucreries
  • À l’épicerie, choisissez les produits sans gras trans artificiel, en vous assurant par exemple que la liste des ingrédients ne contient pas d’huile hydrogénée.
  • Il est recommandé de combler ses besoins nutritionnels par une alimentation équilibrée. Dans la majorité des cas, cela suffit à satisfaire tous les besoins en vitamines et minéraux. C’est pourquoi, si vous souhaitez prendre un supplément ou complément alimentaire, il est fortement recommandé d’en vérifier l’utilité avec votre médecin. Si vous prenez des médicaments, il serait également prudent de vérifier auprès de votre pharmacien s’il y a un risque d’interaction entre votre médication et le supplément.
  • Si vous consommez des boissons alcoolisées:
    • Faites-le avec modération, soit pas plus d’un verre/jour pour les femmes et deux verres/jour pour les hommes.
  • Consommez avec modération les boissons contenant de la caféine (café, thé, boissons gazeuses, boissons énergétiques, etc.)
Haut

Foire aux Questions: La maladie d’Alzheimer

De combien peut-on réduire son risque de développer l’Alzheimer ?

Les plus récentes études scientifiques indiquent qu’on pourrait prévenir entre 30 % et 50 % des cas en adoptant de meilleures habitudes de vie, c’est-à-dire en faisant de l’exercice physique et mental, et en adoptant la bonne alimentation. Sur le plan individuel, cela signifie qu’on peut espérer réduire son risque de façon substantielle en suivant ces menus.

Des changements très simples de nos habitudes de vie peuvent avoir un impact très positif pour prévenir la maladie d’Alzheimer. En plus, ces changements sont clairement bénéfiques pour la santé cardiovasculaire et métabolique.

Cette conclusion est d’autant plus encourageante que les médicaments dont nous disposons n’ont que peu d’effet sur les symptômes et ne semblent pas freiner la progression de la maladie.

Menus intelligents pour l'arthrite rheumatoide'
Haut

Infos nutrition: La maladie d’Alzheimer

Les plus récentes recommandations (références) pour la prévention de la maladie d’Alzheimer se traduisent en 50 cibles nutritionnelles qui doivent être atteintes jour après jour, pour une santé optimale à long-terme.

  • Un apport calorique visant à atteindre et maintenir un poids santé.
  • Les apports optimaux en vitamines et en minéraux, particulièrement magnésium, sélénium, zinc, fer, calcium, vitamines A, B3, B9, B12, D, E et K
  • Les apports optimaux en lipides, glucides (dont fibres et sucres ajoutés) et protéines
  • Les apports optimaux en bons gras (monoinsaturés et polyinsaturés) et le rapport optimal oméga-6 / oméga-3
  • Aucun gras trans artificiel
  • La présence des aliments spécifiquement recommandés (poissons, protéines végétales, petits fruits, etc.)
  • Le nombre approprié de portions des 4 groupes du guide alimentaire canadien:
    • légumes et fruits, dont 1 portion de légume vert foncé et 1 portion de légume orange par jour, en moyenne
    • produits céréaliers, dont une majorité à grains entiers
    • produits laitiers faibles en gras
    • substituts de viande (légumineuses et produits de soya)
Haut

Articles: La maladie d’Alzheimer

Haut

Infolettre

Recevez nos conseils nutrition et nos astuces consommation

Vous pourrez vous désabonner à tout moment

AVERTISSEMENT: Les informations fournies sur le site SOSCuisine.com ne remplacent pas une consultation médicale et ne visent pas à permettre l’auto-diagnostic. Il est recommandé de toujours demander l’avis d’un professionnel de la santé ou de votre médecin avant d’entreprendre tout changement dans votre alimentation et vos habitudes de vie. Voir conditions d’utilisation..