L'alimentation pour allaitement

Informations pour profiter au mieux de votre abonnement

Avec nos menus allaitement, vous mettez toutes les chances de votre côté. Pour en tirer le meilleur profit possible, prenez le temps de bien lire les informations ci-dessous.

Conseils importants et trucs utiles

Ce que vous devez faire

  • Votre médecin vous prescrira peut-être des suppléments. Il est important qu’il sache que le menu allaitement SOSCuisine vous assure déjà un apport quotidien de:
    • 500 microgrammes d’acide folique, soit 100% de l’apport recommandé pour les femmes qui allaitent
    • 9 milligrammes de fer, soit 100% de l’apport recommandé pour les femmes qui allaitent
    • 10 microgrammes (400 Unités Internationales) de vitamine D, soit les 2/3 de l’apport recommandé. En été, l’autre tiers peut être comblé par une exposition normale au soleil, mais en hiver, ou toute l’année si vous avez la peau foncée, un supplément est normalement nécessaire
  • Au Canada, on recommande que tous les nourrissons nés à terme et en santé qui sont allaités au sein reçoivent un supplément de vitamine D de 10 µg/jour (400 UI/j). Cette administration de supplément doit commencer dès la naissance et se poursuivre jusqu’à ce que l’alimentation du nourrisson fournisse au moins 10 µg/jour (400 UI/j) de vitamine D à partir d’autres aliments ou que le nourrisson allaité au sein atteigne l’âge d’un an.
  • Buvez suffisamment, soit 1 à 2 litres de liquides (incluant eau, lait, soupe, thé, café, jus, etc.), répartis sur toute la journée
  • Consultez votre médecin si vous avez des problèmes de santé. Nous vous recommandons aussi de consulter une nutritionniste membre de l’ordre professionnel de votre région, et de lui dire que vous suivez les menus SOSCuisine.

Ce à quoi vous devez faire attention

  • L’exposition prolongée de votre bébé à l’alcool pourrait freiner son développement moteur. Si vous choisissez de consommer de l’alcool, faites le de façon modérée et attendez que l’alcool soit éliminé de votre organisme avant d’allaiter. Utilisez cet outil pour calculer la période requise pour éliminer complétement l’alcool du lait maternel (en anglais seulement).
  • La caféine se retrouve dans votre lait de 1 à 3 heures après l’ingestion de café ou de thé. Elle risque de s’accumuler dans l’organisme de votre enfant et de perturber son sommeil. Parmi les excitants à limiter, on trouve le café, le thé, les boissons gazeuses et le chocolat. Ces produits peuvent être consommés, mais avec modération, soit pas plus de deux tasses de boisson caféinée par jour. De bonnes substitutions sans caféine existent, comme par exemple les boissons à base de céréales ou les tisanes.
  • En savoir plus à propos des aliments permis ou non durant l’allaitement

Ce que vous devez éviter

  • Évitez de prendre des boissons énergisantes pendant l’allaitement parce qu’elles contiennent, outre la caféine, d’autres substances qui pourraient être dangereuses pour votre bébé.
  • Évitez de consommer la peau et le gras qui recouvrent l’abdomen des poissons, car c’est là que se concentre la majeure partie des contaminants
Menus pour le grossesse
Haut

Foire aux Questions: Allaitement

J’adore vos menus mais j’aimerais savoir ce que je peux BOIRE?

L’eau est de loin le meilleur choix. Ajoutez-y un quartier de lime ou quelques gouttes de jus de citron pour lui donner du goût. Le thé ou de café peuvent aussi s’ajouter à votre menu sans problème, à condition de ne pas dépasser 2 à 3 tasses de café (filtre ou expresso) par jour. Les tisanes et les substituts de café sont également d’excellentes options. Il est aussi possible de boire du vin ou un jus de fruit, mais sachez que chaque verre apporte 100 calories supplémentaires. Les boissons alcoolisées et le vin devraient être consommées avec modération. N’oubliez pas que les calories des boissons alcolisées s’ajoutent à celles de votre menu: environ 100-150 calories par consommation de bière, vin ou spiritueux, mais beaucoup plus dans les cocktails. Par exemple, un piña colada contient 400 kcal! Voilà une deuxième bonne raison de les consommer avec modération.

Voir aussi:

Menus intelligents pour SII
Haut

Infos nutrition: Allaitement

Les plus récentes recommandations (références) en matière d’alimentation pour l’allaitement se traduisent en 40 cibles nutritionnelles qui doivent être atteintes jour après jour, et ce aussi longtemps que vous allaitez.

Ces 40 cibles peuvent être regroupées ainsi:

  • Apport calorique, adapté aux besoins spécifiques de la période de lactation
  • Quantité quotidienne:
    • de lipides, glucides (totaux et sucres ajoutés), fibres, protéines, etc.
    • de calcium, fer, magnésium, sodium et zinc
    • des vitamines A, B6, acide folique, B12, C et D
    • Les proportions recommandées des différents groupes alimentaires:
      • Légumes et fruits, dont les essentiels légumes vert foncé et orange
      • Aliments protéinés
      • Aliments à grains entiers
    • Les apports optimaux en ‘bons’ gras (monoinsaturés et polyinsaturés) et le ratio optimal oméga-6 / oméga-3
    • des aliments spécifiquement recommandés (Poissons pour leurs précieux oméga-3, etc.)
    • des aliments à limiter (Sources de caféine, alcools, poissons à haute teneur en mercure, etc.)

Le tableau suivant confirme que nos menus respectent systématiquement les recommandations nutritionnelles depuis le 2 juin 2011, lorsque nous avons commencé à les offrir.

recommendations nutritionels pour allaitement
Haut

Articles: Allaitement

Haut

Infolettre

Recevez nos conseils nutrition et nos astuces consommation

Vous pourrez vous désabonner à tout moment

AVERTISSEMENT: Les informations fournies sur le site SOSCuisine.com ne remplacent pas une consultation médicale et ne visent pas à permettre l’auto-diagnostic. Il est recommandé de toujours demander l’avis d’un professionnel de la santé ou de votre médecin avant d’entreprendre tout changement dans votre alimentation et vos habitudes de vie. Voir conditions d’utilisation..