À propos des boissons alcoolisées

23 mars, 2011 ,

Certains d’entre vous nous ont demandé s’il est possible d’ajouter ou non des boissons alcoolisées à leur menu. Exception faite du reflux gastro-oesophagien, pour lequel l’alcool est contre-indiqué à cause de son effet irritant sur le revêtement intérieur de l’oesophage, l’alcool peut être ajouté à certaines conditions:

  1. La consommation doit être légère ou modérée, soit une consommation par jour pour les femmes, et de une à deux pour les hommes;
  2. Les femmes ne devraient pas dépasser 9 consommations par semaine, les hommes pas plus que 14. Mais celles-ci doivent être réparties au cours de la semaine. Par exemple, les consommations non prises une journée donnée ne peuvent pas être reprises pendant le week-end;
  3. Il est recommandé de boire en mangeant et non à jeun;
  4. Préférez le vin rouge au vin blanc, car il contient un puissant antioxydant, le resvératrol;
  5. N’oubliez pas que les calories des boissons alcolisées s’ajoutent à celles de votre menu: Une portion de vin (1/2 tasse) contient environ 100 calories; une bière (350 ml) environ 150 calories; et une portion de spiritueux (45 ml) tel que du gin (40% alcool) environ 110 calories.

Pour plus d’info sur les effets de l’alcool: Éduc’alcool

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Aucun commentaire à “À propos des boissons alcoolisées”

mars 24, 2011 à 11:17 , MarieDominique dit:

Le vin rouge, selon plusieurs études internationales très récentes est le seul alcool qui ne fait pas engraisser, en fait c’est le contraire. L’une des raisons, c’est que l’acool (ou est-ce les calories?) se métabolise en chaleur et non en gras. Il y d’autres raisons que je n’ai pas bien comprises.
Hélàs, les quantités permises sont effectivement très limitées. C’est un puissant antioxidant, mais en petite quantité seulement. Sinon il devient nocif.
Ce que je ne comprendrai jamais par contre, c’est que les hommes peuvent consommer 2 fois plus d’alcool que les femmes. Expliquez-moi ça quelqu’un!
En plus d’être profondément injuste, je ne vois pas la logique. Même pour moi qui suis de petite taille et pèse peu, croyez-moi, la majorité des hommes que je connais ne pèsent pas le double de mon poids…loin de là.
Alors, imaginez les femmes d’une grandeur et poids standards! Ou encore, les grandes femmes.
Comme j’adore le vin rouge et que, depuis une dizaine d’années, j’apprends à m’y connaître un peu, cette règle qui ne m’a jamais été expliquée m’enrage.

mars 24, 2011 à 4:25 , Lucie Carrière dit:

Intéressant ces études internationales qui concluent à la métabolisation en chaleur du vin rouge.
Sur quels sites peut-on les consulter?
merci

mars 25, 2011 à 10:44 , MarieDominique dit:

C’est le chercheur Richard Béliveau, lui-même expert de réputation internationale, qui en a parlé à l’émission Kampaï, suite à une question du public, via internet. Donc, un ou une téléspectateur(trice) en avait déjà entendu parler. Je ne connais pas de site particulier où trouver des infos supplémentaires, mais peut-être qu’en allant sur Google et en fouillant sur ce qu’il y a de plus récent sur le sujet, on peut trouver.
En fait, la question était:  »est-ce vrai que le vin rouge aide à garder la ligne ».
Il a répondu sans équivoque avec des expressions comme  »(le vin rouge)… attaque les tissus adipeux », etc… Il a bien expliqué les choses, même si je ne me souviens pas de tout: ceux qui le connaissent savent qu’il devient souvent très technique. Mais après, il a répété les limites permises. De toute évidence, il ne voulait pas encourager les gens à se ruer sans discernement sur le vin rouge. Ou pire encore, confondre ses propos et les appliquer à n’importe quel alcool, alors que tous les autres alcools font engraisser, de plus ils ne contiennent pas d’antioxydant.
Si vous voulez faire des recherches, n’oubliez pas qu’on parle d’études vraiment récentes (ce qui revient à dire que dans le milieu des chercheurs, on s’en doute depuis longtemps, et les recherches sont amorcées depuis longtemps aussi, mais la publication des résultats et l’accessibilité au grand public arrive beaucoup plus tard). Bonne chance.
PS: Si jamais je me décide à faire des recherches moi-même (si je trouve le temps), et que je trouve des articles pertinents, je vous donnerai les liens. Voulez-vous faire de même?

mars 25, 2011 à 11:14 , Michael Muryn dit:

MarieDominique, je ne connais pas encore la raison pourquoi en général les hommes peuvent supporter mieux l’alcool que les femmes. Mais on peut aussi remarquer qu’en générale les femmes sont plus frileuse que les hommes et il y a de réelles explications physiques à cela (mais je n’ai retenu que la conclusion et pas les raisons spécifiques). Si jamais j’en ai plus, je vous en informerai via ce blogue. 😉

mars 29, 2011 à 2:25 , Jean-François dit:

selon moi le fait que le vin soit amaigrissant est du au raisin qui est un excellent aliment pour perdre du poid car il est diurétique,et la raison pour lequel je croit que les hommes sont plus enclin a avoir de meilleur portion que les femmes tient du MCP (masse corporelle) et au tissu musculaire qui est plus développé chez l’homme,même si de nos jours les choses ne sont pas toujours ce quel devrait être….

mars 29, 2011 à 10:44 , MarieDominique dit:

@ Jean-François:

L’indice de masse corporelle est la même chose pour les deux sexes. Il s’agit d’un chiffre oscillant habituellement entre env. 15 et 35, calculé à partir de ton poids et ta grandeur. Si tu dépasses ces chiffres-là, ou que tu te situes aux extrémités, tu peux faire tes pré-arrangements, à moins que tu ne sois déjà mort. Il existe des chartres qui font le calcul pour toi, à partir de ces deux données (grandeur + poids). Mon indice de masse corporelle est le même que celui de bien des hommes mesurant plus de 6 pieds (ça dépend de leur poids).
Un médecin m’avait déjà tout expliqué ça dans le moindre détail, mais ça fait longtemps. Pas parce que j’avais des problèmes de poids, mais parce qu’on étaient amis et qu’on jasaient de toutes sortes de choses, et qu’en tant qu’endocrinologue, il s’était spécialisé dans les problèmes d’obésité. D’ailleurs, il m’avait calculé mon IMC qui était dans la même catégorie que le sien.
Les gens seraient choqués de voir comment dans cet éventail de chiffres, il y a peu de marge de manoeuvre pour le poids normal . En effet, très rapidement tu es considéré comme une personne faisant de l’embonpoint, et tout aussi vite, tu sautes à personne obèse.
Par exemple, si ma mémoire est bonne, une femme de 5’5″, pesant environ 155 livres, est considérée obèse. Comme ça m’a été expliqué il y a longtemps, je ne peux jurer de la véracité de ce que je viens de dire, mais je sais que le chiffre est assez proche.
De toutes façons, il y a sûrement sur internet des tas de sites pour calculer votre IMC.

Aussi, il y a peut-être deux raisons qui font que le vin rouge (et non le blanc) soit amaigrissant, et j’ai oublié la deuxième. Mais je ne crois pas que le raisin y joue un rôle (je pourrais me tromper). Cependant la raison principale est la métabolisation.

avril 27, 2012 à 7:49 , Johanne dit:

Permettez moi de douter que le vin ne fait pas engraisser, qu’il soit rouge ou blanc!!

Cinzia Cuneo

avril 27, 2012 à 9:11 , Cinzia dit:

@Johanne: En effet un verre (environ 1/2 tasse) de vin rouge ou blanc correspond à-peu-près à 100cal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *