L'alimentation pour l'inflammation chronique

Informations pour profiter au mieux de votre abonnement

Avec nos menus inflammation chronique, vous mettez toutes les chances de votre côté. Pour en tirer le meilleur profit possible, prenez le temps de bien lire les informations ci-dessous.

Conseils importants et trucs utiles

Ce que vous devez faire

  • Optez pour des produits certifiés biologiques, lorsque possible, afin de réduire la consommation de produits pouvant contenir des contaminants et des résidus de pesticides.
  • Optez pour des huiles vierges, pressées à froid.
  • Buvez suffisamment, soit 1 à 2 litres de liquides (incluant eau, lait, soupe, thé, café, jus, etc.), répartis sur toute la journée
  • Les suppléments de vitamines D sont recommandés en hiver en raison du manque d’ensoleillement au Canada et en Europe du Nord, et de la quantité minime de cette vitamine dans l’alimentation des populations qui y vivent.
    • N.B. Avant de consommer des suppléments, consulter votre médecin pour établir avec lui si cela convient à votre situation
  • Consultez votre médecin si vous avez des problèmes de santé. Nous vous recommandons aussi de consulter une nutritionniste membre de l’ordre professionnel de votre région, et de lui dire que vous suivez les menus SOSCuisine.

Ce à quoi vous devez faire attention

  • Si vous désirez acheter du sucre, choisissez le sucre intégral brut non raffiné. Au Canada et aux USA, il porte le nom de Sucanat. En Europe, plusieurs marques en proposent sous le nom de : « Sucre de canne complet biologique ». Faites attention de ne pas le confondre avec les sucres bruns raffinés, tels que la cassonade, le sucre roux, le démérara ou autres sucres qui se présentent sous forme de cristaux. La cassonade est un sucre blanc coloré avec de la mélasse.
  • Si vous consommez des fruits séchés (pruneaux, abricots, etc.), faites-le avec modération et privilégiez ceux certifiés biologiques qui vous garantissent l’absence de sulfites (agents de conservation).
  • Choisissez des céréales à petit-déjeuner sans gluten et sans sucre ajouté.
  • Le vinaigre balsamique peut contenir des sulfites. Nous utilisons le vinaigre balsamique en très petites quantités. Malgré cela, si votre tolérance personnelle ne vous permet pas de le consommer, vous pouvez le substituer par d’autres vinaigres ou du jus de citron.
  • Le blé et le maïs se cachent dans de très nombreux aliments transformés et préparés. C’est le cas, par exemple, des fécules, de la sauce soya, etc. Apprenez à lire les étiquettes pour déceler les expressions qui indiquent:
    • la présence de gluten ou de maïs, explicite ou éventuelle (« pourrait contenir »)
  • Réduisez votre consommation de viandes rouges.

Ce que vous devez éviter

  • Concernant les matières grasses:
    • Utilisez de façon modérée les huiles de palmes et les huiles de noix de coco, en raison de leur teneur en gras saturés.
    • Évitez les gras trans. Éliminer le shortening et les margarines contenant des huiles hydrogénées ou partiellement hydrogénées. Si vous consommez de la margarine, choisissez celles qui contiennent: > 50% gras insaturés, >10% d’oméga-3, < 25% de gras saturés, < 1% de gras trans.
      (Soit, pour une portion de 10 g, > 5 g gras insaturés, >1 g d’oméga-3, < 2,5 g de gras saturés, 0 g de gras trans.)
    • Évitez les huiles raffinées, c’est-à-dire les huiles qui ont été soumises à la chaleur et/ou à un traitement chimique. Remplacez-les par des huiles vierges, pressées à froid.
  • Concernant les boissons:
    • Évitez de boire du jus de fruits en raison de sa teneur en fructose, et du jus de légumes commercial en raison de sa teneur en sodium. Si vous désirez boire du jus, faites du jus de légumes en les pressant vous-même.
    • Évitez les boissons gazeuses (régulières et diètes), les boissons pour sportifs et les boissons énergisantes.
    • Limitez le plus possible votre consommation d’alcool. Si vous désirez boire du vin, choisissez du vin certifié biologique qui contient une quantité minime de sulfites.
  • Évitez de cuire les protéines d’origine animale (viandes, oeufs, etc) et certains végétaux (pommes de terre et banane plantain) à des températures supérieures à 110°C pour empêcher la formation de glycotoxines. Évitez surtout les grillades, les fritures et la cuisson sur le barbecue pour les viandes et poissons.
  • Évitez les aliments préparés industriellement. En particulier, les charcuteries, le bacon, les blancs d’œufs en poudre, les frites et les croustilles.
  • Évitez la consommation de fructose ajouté.
  • Réduisez votre consommation de sucre blanc raffiné le plus possible.
  • Limitez le plus possible la consommation de sel blanc raffiné. Préférez du sel de mer iodé.
  • Évitez tous les aliments qui contiennent du blé, du seigle, du kamut, de l’orge, de l’avoine, de l’épeautre et du maïs.
  • Évitez les bières qui proviennent de l’orge. Optez plutôt pour les bières sans gluten, faites de millet, sarrasin, quinoa ou riz.
  • Évitez tous les produits laitiers animaux (laits, yogourts, beurre, crème glacée, fromages, etc.) ainsi que les produits dérivés de laits animaux qui peuvent apparaître sur la liste des ingrédients des produits que vous achetez (« protéines de lait », « substances laitières » ou « poudre de lait »).
Menus pour le RGO
Haut

Foire aux Questions: Inflammation chronique

Puis-je consommer de l’avoine?

L’avoine, même si certifiée biologique et sans gluten, doit être éliminée du régime.

Puis-je consommer des boissons de soya?

La consommation de produits de soya est encore très controversée. Par précaution, il est recommandé de ne pas consommer plus de 250 ml (1 tasse) de boisson de soya par jour. Vous pouvez aussi vous tourner vers des boissons d’amandes et de riz pour remplacer le lait.

Puis-je consommer des FRUITS SÉCHÉS?

Les fruits séchés peuvent être consommés*. Toutefois, rappelez-vous que la base d’une saine alimentation est la variété et qu’aucun aliment n’est « miraculeux », ainsi veillez à consommer les fruits séchés en quantités raisonnables. De plus, l’industrie alimentaire ajoute des sulfites aux fruits séchés pour qu’ils se conservent plus longtemps et qu’ils aient une couleur appétissante. Plusieurs individus ne tolèrent pas bien les sulfites et c’est pourquoi il est recommandé d’opter pour des fruits séchés certifiés biologiques qui n’en contiennent pas.

*Les figues séchées font exception. Elles sont très riches en glycotoxines et il vaudrait donc mieux les limiter.

Quelles céréales puis-je consommer au PETIT-DÉJEUNER?

Choisissez des céréales à petit-déjeuner dont la valeur nutritive est intéressante. Évitez celles qui contiennent du sucre ajouté. Voici quelques idées: céréales de quinoa sans sucre ajouté, riz soufflé sans sucre ajouté, gruau de sarrasin, crème de riz brun, etc.

Je cherche des recettes de pain sans gluten. Où puis-je les trouver sur le site ?

Puis-je remplacer certaines recettes ou repas pendant le programme?

Oui, bien sûr, vous pouvez choisir une alternative de repas en cliquant sur le bouton bleu « Changer le repas ». De cette façon vous êtes assuré que les recettes choisies sont toutes compatibles avec le régime hypotoxique et votre liste d’épicerie sera modifiée automatiquement. Il vous est aussi possible de faire une recherche de recettes compatibles avec votre profil, que vous allez ensuite pouvoir ajouter à votre menu pour remplacer les recettes que vous voulez.

Pourquoi retrouve-t-on du RIZ blanc dans les menus? Le riz brun est pourtant plus riche en fibres et je croyais qu’il fallait éviter le riz blanc?

Il est vrai que le riz à grains entiers est plus riche en fibres que le riz blanc. Cependant, comme nos menus sont basés sur la diète méditerranéenne et qu’ils renferment des fruits, des légumes, des noix et des légumineuses en grande quantité, les besoins quotidiens en fibres sont amplement comblés. Un apport excessif en fibres peut rendre les mouvements intestinaux trop rapides et empêcher l’absorption adéquate des nutriments.

Puis-je consommer du SIROP D’AGAVE?

Le sirop d’agave est à éviter, car il est très riche en fructose. Préférez le miel, le sirop d’érable ou le sucre complet de canne non raffiné.

Je remarque que certaines recettes contiennent des petites quantité de sucres raffinés, tel que du sucre blanc ou de la cassonade. Même si les quantités sont minimes, j’aimerais mieux les remplacer par du sucre intégral. Comment substituer?

Effectivement, ce régime préconise l’utilisation de sucre intégral brut non raffiné. Au Canada et aux USA, ce sucre porte le nom de Sucanat. En Europe, plusieurs marques en proposent sous le nom de : « Sucre de canne complet biologique ». Il s’agit d’un sucre brut fait à partir du jus de canne à sucre, ayant un goût de mélasse, se présentant sous forme de granules brun pâle. Vous pouvez substituer le sucre ou la cassonade présents dans les recettes avec une quantité égale de sucre intégral brut non raffiné Vous le trouverez dans les magasins d’aliments naturels (bio).

Qu’est-ce que le yogourt de soya maison ?

Le yogourt de soya est un yogourt sans lactose fait de lait de soya, auquel on a ajouté des cultures de yogourt. Le principe de fabrication est le même que pour le yogourt fait à base de lait, soit à l’aide d’une yaourtière.

Vous pouvez en voir la recette ici : Yogourt de soya maison

Menus intelligents pour l'arthrite rheumatoide'
Haut

Infos nutrition: Inflammation chronique

Les plus récentes recommandations alimentaires (références) pour traiter et mettre en rémission les maladies inflammatoires chroniques consistent, d’une part, à éliminer les aliments susceptibles de favoriser l’inflammation et, d’autre part, à éviter le risque de carences en assurant l’atteinte de 46 cibles nutritionnelles, jour après jour. Ceci permet d’induire des changements positifs et durables.

Ces recommandations peuvent être regroupées ainsi:

  • Absence des aliments susceptibles de causer l’inflammation (laits animaux, blé et autres céréales contenant du gluten, maïs, charcuteries cuites, etc.)
  • Apports recommandés de glucides, lipides et protéines
  • Apports optimaux en fibres
  • Apports optimaux en vitamines et en minéraux
  • Aucun gras trans et des apports limités en gras saturés
  • Apports limités en sucres ajoutés
  • Respect d’une température de cuisson basse pour les viandes, tout en réduisant leur consommation, surtout celle des viandes rouges
  • Apports optimaux en légumes, particulièrement en légumes verts
  • Les proportions recommandées des différents groupes alimentaires:
    • Légumes et fruits, dont les essentiels légumes vert foncé et orange
    • Aliments protéinés
    • Aliments à grains entiers
Haut

Articles: Inflammation chronique

Haut

Infolettre

Recevez nos conseils nutrition et nos astuces consommation

Vous pourrez vous désabonner à tout moment

AVERTISSEMENT: Les informations fournies sur le site SOSCuisine.com ne remplacent pas une consultation médicale et ne visent pas à permettre l’auto-diagnostic. Il est recommandé de toujours demander l’avis d’un professionnel de la santé ou de votre médecin avant d’entreprendre tout changement dans votre alimentation et vos habitudes de vie. Voir conditions d’utilisation..