Alimentation et femmes

Voici nos trucs pour bien s’alimenter au féminin, quel que soit l’âge, l’état de santé ou le moment de la vie. Ces astuces vous aideront à vous sentir bien dans votre peau et pleine d’énergie! Nous aborderons aussi en détails les trois phases de la vie d’une femme où l’alimentation adaptée devient primordiale : la grossesse, l’allaitement et la ménopause.

Alimentation au féminin

Vous souhaitez être resplendissante, bien dans votre corps et sereine face à votre alimentation? Nos conseils vous guideront!

Grossesse

Le conjoint joue un rôle de soutien très important dans les neuf mois de grossesse. Voici donc 3 petits conseils pour les futurs papas : 1) «Manger pour deux» ne doit pas signifier manger deux fois plus, mais plutôt deux fois mieux. Aidez-donc votre douce moitié à renoncer à la malbouffe. 2) La fatigue et les nausées éloignent souvent la femme enceinte de la cuisine. Prenez la relève et mettez-vous aux fourneaux. 3) Encouragez votre femme à faire de l’exercice physique tout au long de cette période. Assurez-vous d’en faire vous-même autant. De cette façon, non seulement bébé sera en forme, mais ses deux parents aussi!

Allaitement

Pendant l’allaitement, il faut continuer à suivre à-peu-près le même menu équilibré et diversifié qu’on a suivi pendant la grossesse. Même lorsque l’alimentation est déficiente, le corps est capable de produire du lait de bonne qualité et en quantité suffisante pour favoriser la croissance et la santé du bébé. Néanmoins, pour ne rien manquer des instants magiques à venir, il faut permettre à la maman de faire ses réserves en certains éléments nutritifs particuliers. Pour ce qui est de retrouver sa silhouette rapidement, il faut éviter tout régime amaigrissant pendant les 30 premiers jours qui suivent l’accouchement, car cela risquerait de nuire à la production de lait. Par la suite, une perte de poids graduelle ne posera pas de problème.

Ménopause

La ménopause est une étape naturelle de la vie des femmes. Néanmoins, les manifestations physiques et émotives de ce phénomène physiologique ne sont pas identiques et ne sont pas vécues de la même manière selon les pays. En France, plus de 50% des femmes se plaignent de troubles, notamment de bouffées de chaleur, contre moins de 20% des Japonaises! Parmi les explications possibles, il y aurait la pression sociale occidentale pour demeurer jeune, belle et performante. Pour mettre toutes les chances de son côté, il est important d’adopter une alimentation saine et équilibrée et de pratiquer régulièrement une activité physique.

Infolettre

Recevez nos conseils nutrition et nos astuces consommation

Vous pourrez vous désabonner à tout moment