Poisson, mercure, oméga-3 et grossesse

20 janvier, 2020 , , ,

Les oméga-3 sont importants pendant la grossesse, et on recommande aux femmes enceintes de consommer du poisson pour leur permettre de combler leurs besoins en ce nutriment. Par contre, certains poissons ont une teneur élevée en contaminants tels que le mercure et peuvent interférer avec le développement optimal du bébé. Voici plus d’informations sur le sujet pour pouvoir faire des choix éclairés!

Sources et importance des oméga-3 pendant la grossesse

Les acides gras oméga-3 sont considérés essentiels car ils doivent être consommés via l’alimentation pour répondre aux besoins du corps. Il existe trois types d’oméga-3, soient l’acide alpha-linolénique (ALA), l’acide éicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA). Les oméga-3 sont particulièrement importants pendant la grossesse et l’allaitement puisqu’ils constituent un nutriment clé pour soutenir le développement cérébral du fœtus. Les études démontrent qu’une consommation adéquate de DHA pendant la grossesse peut aider à réduire le risque d’accouchement prématuré, de faible poids à la naissance et de décès périnatals.

Le DHA et l’EPA se retrouvent dans les poissons gras alors que l’ALA se retrouve dans certains aliments d’origine végétale. Le tableau suivant présente les poissons les plus fréquemment consommés qui ont un contenu intéressant en oméga-3. Il est à noter que certains œufs sont enrichis en DHA et ALA et peuvent ainsi procurer une quantité intéressante d’oméga-3.

Tableau 1 : Sources de DHA

Type de poisson (portion cuite) Quantité de DHA (mg)*
Saumon de l’Atlantique (120 g) 1748
Hareng de l’Atlantique (120 g) 1326
Morue charbonnière (120 g) 1104
Maquereau bleu (120 g) 839
Saumon rose, en conserve (120 g) 817
Sardines en conserve, dans l’huile, avec arêtes (1 boîte de 106 g) 648
Truite arc en ciel (120 g) 624
Thon pâle en conserve (120 g) 235
Flétan (120 g) 186
Pétoncles (12 moyennes) 162
Huîtres (6 moyennes) 124
Crevette (espèces diverses), 12 moyennes 84
Crabe des neiges en conserve (120 g) 79

*Valeurs calculées à partir du Fichier Canadien sur les Éléments Nutritifs

Besoins en DHA pendant la grossesse

Bien qu’il n’y ait pas d’apport nutritionnel de référence (ANR) ou d’apport suffisant (AS) établit pour les oméga-3, les experts recommandent un apport de 300 mg de DHA par jour pendant la grossesse et l’allaitement. Les principaux organismes de santé recommandent aux femmes enceintes et allaitantes de consommer au moins deux portions par semaine de poisson faible en mercure de même qu’un supplément de DHA d’au moins 200 mg par jour.

Pages : 1 2 Page suivante

The following two tabs change content below.

Auteur

Kathryn Adel

Kathryn Adel

Kathryn possède des baccalauréats en kinésiologie et en nutrition et une maîtrise en nutrition sportive. Elle est membre de l’OPDQ et de l’Academy of Nutrition and Dietetics. Athlète de demi-fond, elle a couru pour l’équipe Montréal-Olympique et le Rouge et Or. Kathryn se spécialise en nutrition sportive, perte de poids, diabète, santé cardiovasculaire et gastro-intestinale. Kathryn possède beaucoup d’expérience avec l’approche FODMAP et a complété la certification de l’université Monash.

Kathryn Adel

Derniers articles par Kathryn Adel (voir tout)

2 commentaires à “Poisson, mercure, oméga-3 et grossesse”

janvier 24, 2020 à 6:36 , Denis Levert dit:

Donc les hommes n’ ont pas besoin de manger de poisson… Et à 75 ans …personne a besoin de manger du poisson.

janvier 24, 2020 à 10:03 , Kathryn Adel, MS, Dt.P, nutritionniste chez SOSCuisine dit:

Bonjour Denis,

Oui les hommes ont besoin d’oméga-3 aussi et le poisson en est une excellente source! Les oméga-3 sont importants pour la santé de tous. Cet article s’addresse spécifiquement à la population des femmes enceintes. Je vous invite à lire les autres articles sur notre blog qui traitent des oméga-3, par exemple celui-ci: https://www.soscuisine.com/blog/memoire-alzheimer-omega-3-nutriment-utile/?lang=fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.