5 bienfaits de la course à pied pendant la grossesse

28 juillet, 2014 ,

Beaucoup de femmes enceintes se posent la question concernant la poursuite de leur entraînement de course à pied durant leur grossesse.

La majorité du temps, c’est une source d’inquiétude pour les futures mamans. Cette appréhension est fortement liée à la croyance populaire que la course à pied augmente les risques de fausse couche au premier trimestre. Une crainte qui est tout à fait légitime, mais en réalité… aucune étude n’a encore démontré un lien entre la course à pied et le risque de fausse couche ou encore le risque d’accouchement prématuré. Au contraire, plusieurs études ont démontré les nombreux bénéfices de la course à pied.

Alors, futures mamans, à vos chaussures de sports!

Les spécialistes s’entendent pour dire qu’il est recommandé pour une femme en bonne santé, sans contre-indication qui courait de façon régulière avant la grossesse de continuer à courir sans hésitation tout au long de sa grossesse. Voici pourquoi en 5 points:

1- La course à pied renforce le  système cardiovasculaire, permettant d’améliorer votre niveau d’énergie.

2- Être active améliore le contrôle du poids, prévenant le diabète gestationnel. De plus, la perte de poids après l’accouchement est en général plus rapide pour les femmes qui ont l’habitude de pratiquer un sport.

3- Un peu d’effort en journée permet de vider le surplus d’énergie et fatigue assez pour permettre de vous endormir vite et profondément.

4- La sécrétion d’hormones appelées « endorphines », libérées par votre cerveau pendant l’effort, vous aidera à garder le moral et à limiter les risques de dépression post-natale.

5- Plus vous êtes en forme, mieux vous pourrez gérer le travail et l’accouchement. Après tout, donner la vie, c’est un peu comme courir un marathon!

Précaution à prendre

  • Si vous avez des saignements chaque jour ou des signes de placenta praevia (au second trimestre), une fuite de liquide amniotique ou des contractions prématurées, cessez de courir et revenez en marchant.
  • Ne vous entraînez pas jusqu’à épuisement, ralentissez si vous constatez que vous n’arrivez pas à suivre une conversation normale pendant l’exercice.
  • Il existe des grossesses qui nécessitent des précautions particulières qui vous seront indiquées par votre médecin.

entrainement-enceinte-soscuisineJ’encourage les femmes qui ont une activité physique régulière avant la grossesse à  continuer cette activité physique à un volume supérieur ou égal à 50% du volume habituel et les femmes sédentaires à augmenter leur activité physique pour arriver à au moins 20 à 30 minutes de marche 3 à 5 fois par semaine.

Si vous en voulez plus, consultez les suggestions du Ministère de l’Éducation, des Loisirs et du Sports sur l’activité physique pendant et après la grossesse.

autopromo_pregnancy_fr

The following two tabs change content below.

Auteur

Annie D’Amours

Annie D’Amours

Entraîneure personnelle à anniedamours.ca

Entraîneure personnelle, Annie souhaite avoir un impact positif sur l’estime de soi, l’empowerment et la santé des femmes. Elle les encourage à découvrir les avantages d’un mode de vie actif pour leur santé, leur bien-être physique et psychologique et surtout, pour le plaisir!

Annie D’Amours

Derniers articles par Annie D’Amours (voir tout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *