Conseils de salubrité des aliments pour les Fêtes

19 December, 2012 , ,

Dans l’intérêt de nos lecteurs, nous publions ici un texte provenant de Santé Canada

La nourriture est un élément important de nombreuses célébrations des Fêtes. Beaucoup d’aliments servis pendant les festivités, comme les produits de boulangerie et les pâtisseries, le lait de poule, le cidre, les fruits de mer et la dinde, peuvent cependant contenir des virus, des bactéries ou des parasites pouvant causer des maladies d’origine alimentaire (« intoxication alimentaire »).

Santé Canada aimerait rappeler à tous les Canadiens quelques précautions élémentaires à prendre pour réduire les risques de maladies d’origine alimentaire pendant le temps des Fêtes.

  • Produits de boulangerie et pâtisseries : Les biscuits et carrés du temps des Fêtes sont un régal, mais le glaçage et la pâte non cuite faits avec des œufs crus peuvent contenir des salmonelles. Assurez-vous que vos produits de boulangerie et vos pâtisseries sont bien et entièrement cuits, ne mangez jamais de pâte à biscuits non cuite et ne léchez jamais la cuillère lorsque vous cuisinez avec des œufs.
  • Lait de poule : Le lait de poule acheté à l’épicerie est pasteurisé pour détruire les bactéries dangereuses. Si vous préparez du lait de poule à la maison en utilisant des œufs crus, faites chauffer le mélange œufs-lait jusqu’à ce qu’il atteigne au moins 71 °C (160 °F). Immédiatement après avoir fait chauffer le lait de poule, réfrigérez-le dans de petits contenants peu profonds pour lui permettre de refroidir rapidement. Vous pouvez aussi utiliser des œufs et des ingrédients laitiers pasteurisés, offerts dans de nombreuses épiceries.
  • Jus de fruit et cidre : Quand vous préparez du punch ou du cidre, vérifiez l’étiquette pour voir si le jus ou le cidre a été pasteurisé. Du jus non pasteurisé peut contenir des bactéries, comme E. coli ou des salmonelles, qui peuvent rendre certaines personnes gravement malades, notamment les enfants, les aînés et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Si le jus n’est pas pasteurisé, réduisez les risques en le faisant bouillir avant de le servir.
  • Huîtres et fruits de mer : Certains aiment consommer des fruits de mer crus, comme des huîtres et des sushis, pendant le temps des Fêtes. Les fruits de mer crus ou insuffisamment cuits peuvent toutefois contenir des bactéries, des parasites ou des virus, et des précautions particulières doivent être prises pour préparer et manipuler ces aliments. Conservez les fruits de mer, comme les huîtres crues ou les couronnes de crevettes cuites, au réfrigérateur et servez-les sur glace pour qu’ils restent froids dans les buffets. Les personnes plus vulnérables aux risques d’une maladie d’origine alimentaire, comme les aînés, les femmes enceintes, les jeunes enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli, devraient éviter de manger du poisson et des fruits de mer crus ou insuffisamment cuits.
  • Buffets des Fêtes : Si vous offrez un buffet, utilisez des chauffe-plats, des plats-réchauds ou des mijoteuses pour garder les aliments chauds au chaud, et placez les plateaux de service sur de la glace concassée pour garder les aliments froids au froid. Ne laissez pas d’aliments à la température de la pièce pendant plus de deux heures et n’ajoutez pas d’aliments dans des plateaux de service déjà utilisés. Utilisez plutôt un plat ou un plateau de service propre chaque fois que vous ajoutez des aliments au buffet.
  • Dinde et farce : Si vous prévoyez servir de la dinde pendant les Fêtes, utilisez un thermomètre numérique pour aliments afin de vous assurer que la dinde est cuite à la bonne température. La température de la partie la plus épaisse de la poitrine ou d’une cuisse doit atteindre au moins 85 °C (185 °F). Pour prévenir toute contamination croisée, faites cuire la farce séparément, dans un plat allant au four ou sur la cuisinière. Si vous décidez de farcir votre dinde, farcissez-la sans tasser juste avant de la faire rôtir, puis enlevez toute la farce immédiatement après la cuisson. Faites cuire la farce jusqu’à ce qu’elle atteigne une température interne minimale de 74 °C (165 °F), et réfrigérez-la dans les deux heures suivant la cuisson.

 

Selon des estimations, il y a environ 11 millions de cas de maladies associées aux aliments au Canada chaque année. Beaucoup d’entre eux pourraient être évités si de bonnes techniques de manipulation et de préparation des aliments étaient utilisées.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la sécurité pendant le temps des Fêtes, veuillez consulter les sites qui suivent.

 

Canadiens en santé

 

Partenariat pour la salubrité des aliments

SOURCE : Santé Canada

The following two tabs change content below.

Author

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, founder of SOSCuisine.com, never wanted to neglect the quality of her food. She shares her special expertise to make good food quickly and without complications!

Cinzia Cuneo

Latest posts by Cinzia Cuneo (see all)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This website uses cookies to give the best user experience, monitor the site performance, offer social networks features, or display advertisements. By clicking "ACCEPT", you consent to the use of cookies in accordance to our privacy policy.

Our weekly newsletter includes:

  • Recipes, tips and advice on healthy eating
  • Occasional promotions on products & services from SOSCuisine and some trusted partners
  • Occasional invitations to help scientific research by answering surveys or participating in studies
  • Your email address will never be shared without your permission and you may unsubscribe at any time.
SOSCuisine, 3470 Stanley, Suite 1605, Montreal, QC, H3A 1R9, Canada.