Les 5 bases du Clean Eating

2 avril, 2014 , , , ,

2. Diminuez votre consommation d’additifs alimentairesGlass Appliance SOSCuisine

 

Commencez par regarder la liste d’ingrédients des produits que vous achetez. Évitez ceux qui ont une liste est très longue ou ceux dont vous ne connaissez pas la majorité des ingrédients. Voici les principaux additifs à éviter:

  • Substituts de sucre (aspartame, acésulfame-k, cyclamate, saccharine, sucralose, polydextrose, hydrolysat d’amidon hydrogéné, isomalt, lactitol, maltitol, sirop de maltitol, mannitol, sorbitol, sirop de sorbitol, xylitol et érythritol)
  • Sirop de maïs à haute teneur en fructose (glucose-fructose)
  • Huile partiellement hydrogénée
  • Colorants artificiels
  • Sulfites
  • Nitrite et nitrate de sodium
  • BHA (hydroxyanisole butylé) et BHT (hydroxytoluène butylé)
  • Dioxyde de soufre- glutamate monosodique (GMS) (rehausseur de saveur).

3. Diminuez votre exposition en contaminants

L’acide perfluorooctanoïque : Ce composé se retrouve notamment dans les casseroles anti-adhésives. Ce composé aurait plusieurs effets néfastes sur la santé, notamment un effet cancérigène. Privilégiez l’usage de poêles de fonte incluant celles enduites de céramique ainsi que celles en acier inoxydable. Lorsque vous utilisez une poêle anti-adhésive, évitez de la chauffer à haute température (max 350 degrés Farhenheit) et de l’égratigner avec des ustensiles de métal.

Le Bisphénol A (BPA) : Plusieurs effets de l’exposition de ce composé sur la santé humaine sont associés en autres à une perturbation de la fonction endocrine ainsi que le cancer du sein et de la prostate. Voici quelques conseils pour réduire votre exposition:

  • Privilégiez les contenants de verre ou en acier inoxydable
  • Choisissez des contenants en plastique avec mention sans BPA (#2, #4 ou #5). Éviter les # 3 et #7
  • Utilisez des pellicules de plastique sans BPA et du papier parchemin
  • Évitez de congeler le plastique, le chauffer au micro-ondes ou le laver au lave-vaisselle.

Le mercure : Ce composé s’accumule dans l’organisme et peut perturber le système nerveux et certains organes. Les poissons prédateurs de grande taille en contiennent le plus. Santé Canada recommande de consommer 2 portions par semaine de 75g (2 1/2 oz) de poisson, cela permet, entre autres, de maintenir de bons apports en oméga 3. Toutefois, choisissez judicieusement les espèces de poisson afin d’éviter de consommer trop de mercure. Voici quelques-unes des espèces les moins contaminées:

  • saumon (idéalement sauvage afin d’éviter d’autres contaminants)
  • truite saumonée
  • hareng
  • maquereau
  • sardines

Voir une liste mise à jour régulièrement sur le site de l’organisme Seachoice: www.seachoice.org

Pages : 1 2 3

The following two tabs change content below.

Auteur

Marie-Maxime Bergeron

Modifier les comportements alimentaires de façon graduelle et adapter ces derniers à la situation de mes clients est la pierre angulaire de mon approche. Bien manger pour le plaisir et la santé est l’objectif et tout débute par un retour à la simplicité dans nos habitudes. Je suis diplômée de l’Université de Montréal et ai offert des services de counseling en nutrition depuis ce temps, il y a maintenant 10 ans!

Marie-Maxime Bergeron

Derniers articles par Marie-Maxime Bergeron (voir tout)

5 commentaires à “Les 5 bases du Clean Eating”

avril 03, 2014à3:34 , Roger Dussault dit:

Très bien fait. Excellente initiative. Félicitations et merci.

avril 04, 2014à7:20 , Nicole dit:

Vraiment encourageant pour faire des efforts de mieux manger. J’aurais aimé vous connaître quand j’avais les enfants à la maison.

avril 09, 2015à3:32 , Lucette dit:

Bravo pour ces explications.

C’est un plus pour se maintenir en bonne santé.

février 20, 2017à10:31 , Rita Domingue dit:

En 2014, vous nous avons décidé de prendre soin de nous. Vous nous avez été alors référé afin d’améliorer notre santé. Grâce à vos excellentes recommandations, mon conjoint et moi avons atteint notre poids santé souhaité il y a déjà un peu plus de 2 ans. Nous avons changé nos habitudes alimentaires graduellement avec les recettes de SOS CUISINE et en respectant les valeurs nutritives appropriées à notre menu afin de maintenir ce poids santé. Nous persévérons sans efforts et nous en sommes très fiers.
Nous vous en remercions.

Cinzia Cuneo

février 23, 2017à11:53 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Rita, Merci de partager avec nous votre expérience positive. Nous en sommes ravis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site web utilise des témoins (cookies) pour offrir la meilleure expérience utilisateur et assurer une bonne performance, la communication avec les réseaux sociaux ou l'affichage de publicités. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation des témoins conformément à notre politique de confidentialité.

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.