10 trucs à changer dans son environnement alimentaire pour manger mieux et moins

11 novembre, 2015 ,

Voici 10 trucs à changer dans votre environnement alimentaire afin de vous aider à diminuer votre apport alimentaire.


Maigrir avec SOSCuisine

1. Utiliser de la vaisselle plus petite.

Choisir des bols, assiettes, verres, ustensiles et coupes de plus petits formats nous aidera à réduire les portions. En effet, il est difficile de laisser de la nourriture dans l’assiette et il est aussi peu satisfaisant de voir une grande assiette remplie à moitié. Quand on utilise une plus petite assiette, les aliments paraissent plus gros et votre cerveau perçoit qu’il y en a plus et vous trouvez cela plus satisfaisant.

2. Acheter une seule saveur d’un produit par semaine.

Surprenant, mais plusieurs études ont démontré que lorsque plusieurs sortes d’un même produit sont disponibles, nous en consommons plus ! Par exemple, si on achète des yogourts de différentes saveurs, nous avons plus de risque de manger plus d’un contenant de yogourt que s’il n’y a qu’une saveur de disponible. Un bon truc est d’acheter qu’une seule saveur de yogourt par semaine.

3. Épurer votre cuisine en évitant de laisser trainer des aliments sur les comptoirs.

Les aliments qui traînent sur le comptoir comme, le pain, les noix, les bonbons, les chocolats, les muffins, les gâteaux, etc. sont des aliments qui peuvent nous inciter à manger plus s‘ils sont à la vue et ce même si n’avons pas faim. Par contre, la farine, le riz et les pâtes peuvent rester à la vue, car Ils doivent être cuisinés avant d’être mangés. Les fruits aussi peuvent rester sur le comptoir, car ils sont faibles en calories.

4. Acheter vos aliments en petits formats.

Vous prendrez une plus petite quantité à même le pot ou le sac si vous achetez des plus petits formats de yogourt, beurre d’arachide, confiture, croustilles, etc. En effet, il a été démontré que les gens consomment généralement de plus grandes portions lorsqu’un grand contenant est rempli à moitié, que lorsque qu’un petit contenant est plein.

5. Éviter de faire de trop grosses réserves d’un même aliment.

si acheter en grande quantité nous permet de faire des économies, il est possible que ça vous incite à manger plus, car la quantité semble illimitée. Par exemple, il est moins tentant de manger deux barres tendres, si vous savez qu’il n’y en a que cinq dans la boîte contrairement à s’il y en a 24 ou si vous avez 6 boîtes en réserve.

Pages : 1 2 Page suivante

The following two tabs change content below.

Auteur

Hélène Baribeau

Hélène Baribeau a pour mission d’aider et de motiver les gens dans l’acquisition d’habitudes et de comportements alimentaires optimaux pour vivre et rester au top. L’avancement en âge ne doit pas être un frein à relever de nouveaux défis et vivre pleinement. Mère de deux jeunes enfants et la tête plein de projet, elle souhaite partager tous les trucs alimentaires et nutritionnels qui peuvent faire la différence entre une vie active et énergique et une vie marquée par la fatigue et la maladie.

Hélène Baribeau

Derniers articles par Hélène Baribeau (voir tout)

Articles

1 commentaire à “10 trucs à changer dans son environnement alimentaire pour manger mieux et moins”

novembre 12, 2015 à 1:11 , carol dit:

La phrase : « Mais ne faites surtout pas la poubelle en les mangeant! » et très parlante, l’image s’impose et effectivement, on n’a moins envie d’être assimilée à ce récipient.
Merci pour ces conseils. Perso j’utilise de la vaisselle plus petite et je change d’assiettes à chaque plat, j’aime bien, c’est mon plaisir, et en plus de me faire plaisir, voir ces petits plats-assiettes-coupes-ramequins … donnent l’impression d’avoir fait un GRAND repas gastronomique 😉
On a chacune nos petits trucs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *