3 bonnes raisons de suivre nos aliments à la trace

28 janvier, 2010

« Cette entrée de salade du potager aux rillons chauds de Touraine et au chèvre de Sainte-Maure (A.O.C.), sera suivie de… »

C’est en entendant le chef de ce restaurant nous présenter son menu que j’ai remarqué l’importance accordée en Europe à l’origine des aliments.

En Italie, par exemple, les restaurateurs écrivent directement sur leurs menus le nom de l’entreprise agricole qui leur fournit la viande. Ils sont même de plus en plus nombreux à produire eux-mêmes leurs fruits et légumes, dans un potager détenu par le restaurant. Les producteurs ne sont pas en reste et peuvent apposer à leurs aliments le label Appellation d’Origine Contrôlée (A.O.C).

Mais comment se fait-il que les européens mettent un point d’honneur à acheter des produits dont ils peuvent retracer l’origine ? Tout simplement parce qu’ils ont pris conscience que la traçabilité apporte avec elle tout un lot d’avantages !

La traçabilité en quelques mots…

La traçabilité est l’aptitude à suivre et à retracer un aliment, ou une substance devant être incorporée aux aliments, à travers toutes les étapes de production, de transformation et de distribution.

L’intérêt de la traçabilité pour nous, consommateurs, est triple:

  1. Connaître l’origine du produit, ce qui permet de:
    • Savoir à quelle entreprise vont nos sous.
    • Pouvoir choisir des produits locaux.

  2. Assurer la sécurité alimentaire
  3. Si un produit se retrouve contaminé, les autres lots d’aliments susceptibles d’être problématiques peuvent être facilement retracés et retirés aussitôt du marché.

  4. Assurer que les produits méritent leurs labels et certifications
  5. La traçabilité d’un produit permet, grâce aux cahiers de charges, de savoir si, de la production à la distribution, les critères exigés par un label ont bel et bien été respectés.

Avec autant d’avantages, pas étonnant que le Québec ait aussi emboîté le pas en reconnaissant, en 2009, sa toute première Indication géographique protégée (IGP) l’ « Agneau de Charlevoix» ! En attendant que la traçabilité permette à d’autres produits canadiens de se distinguer, et au consommateur d’être mieux informé, je vous invite à visiter les sites de:

The following two tabs change content below.

Auteur

Eloïse Vincent

Eloïse Vincent

Technicienne en diététique et gastronome à SOSCuisine

Collaboratrice de SOSCuisine depuis 2009, Éloïse dirige maintenant nos destinées européennes depuis notre bureau de Paris. Détentrice du rare titre de Gastronome diplômée de l’Université des sciences gastronomiques de Bra, en Italie, obtenu avec la meilleure note cumulative de l’histoire de l’université, Éloïse est également diététicienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *