5 trucs pour éviter les rages de sucre

14 janvier, 2019 ,

Vous avez des rages de sucres? Vous n’êtes pas seul! Un bon nombre de clients me disent qu’ils en ont… Pour certains, les envies de sucre sont liées au cycle menstruel, au stress ou à des émotions. D’autres personnes ont l’impression d’être dépendantes du sucre, puisque les rages sont tout le temps présentes. Voici 5 conseils pour vous aider à enfin vous débarrasser de vos rages de sucre!

1) Évitez d’être trop longtemps sans manger

Le fait de passer des long délais sans manger (plus de 4 heures environ) crée des grandes fluctuations de votre glycémie (taux de sucre dans le sang), ce qui peut augmenter les rages de sucre. De plus, si vous sautez des repas ou si vous laissez passer un long délai entre deux repas, il y a des fortes chances que vous soyez affamés. Et bien sûr, lorsque la faim est trop importante, il est plus difficile de faire des choix alimentaires sensés, tant au niveau de la qualité que de la quantité des aliments consommés. Les rages de sucre sont donc souvent reliées à des apports alimentaires irréguliers durant la journée et à de longues périodes sans manger, d’où l’importance de manger 3 repas par jour et des collations au besoin.

2) Soyez préparés

Si vous avez faim et que la première chose qui vous saute aux yeux lorsque vous ouvrez votre garde-manger est une boite de biscuits, ou encore que la seule chose qui est disponible pour grignoter au travail est du chocolat, il y a des fortes chances que ce soit ce que vous mangiez. Achetez ou cuisinez des collations équilibrées que vous aimez, telles que des fruits, des noix, des muffins ou barres tendres maison, des pois chiches grillés, du yogourt ou des craquelins avec du fromage. Placez ces collations à la vue dans votre frigo ou dans votre garde-manger, et apportez-en au travail pour qu’elles soient disponibles quand vous aurez faim.

3) Trouvez un équilibre

Si vous vous privez trop, vous allez juste augmenter votre envie pour le sucre, et vous finirez par succomber à une grosse rage. Les sucreries font parties d’une alimentation équilibrée, pourvu qu’elles ne remplacent pas les collations nutritives et qu’elles soient consommées occasionnellement. Plus on mange de sucre, plus on en veut. Mais le contraire est aussi vrai : nos papilles peuvent s’habituer à apprécier les aliments au goût sucré moins prononcé. Essayez de diminuer progressivement votre consommation de sucre en réduisant les sucres ajoutés. Par exemple, diminuez graduellement la quantité de sucre que vous ajoutez dans votre café. Privilégiez la version nature des yogourts ou gruaux commerciaux et les sucrer vous-même avec des fruits ou un peu de miel ou de sirop d’érable. Évitez les boissons sucrées comme le jus, les boissons gazeuses et les cafés aromatisés et hydratez-vous plutôt avec de l’eau ou du thé. Mieux vaut éviter les édulcorants et boissons diètes, qui goûtent très sucrés et ne feront qu’entretenir vos rages de sucre.

4) Consommez des repas riches en protéines et en fibres qui procurent la satiété

Les principales sources de protéines sont la viande, la volaille, le poisson, les fruits de mer, les œufs, les légumineuses, le soya, les noix, les graines, le lait, le yogourt et le fromage. Les aliments riches en fibres incluent les fruits, les légumes, les grains entiers (blé entier, quinoa, avoine, riz brun, etc.), les légumineuses, les noix et les graines. Pensez à inclure ces deux nutriments à chaque repas et collation pour vous sentir rassasié.

5) Soyez actifs

La pratique régulière d’activité physique entraine la sécrétion de sérotonine (hormone du bien-être) et d’endorphines et diminue la sécrétion du cortisol (hormone du stress). Cela permet de stimuler la bonne humeur, de réduire le stress, d’améliorer la qualité du sommeil et de favoriser une santé psychologique équilibrée. Ainsi, plus besoin de vous tourner vers les sucreries pour obtenir ces effets.

The following two tabs change content below.

Auteur

Kathryn Adel

Kathryn Adel

Kathryn possède des baccalauréats en kinésiologie et en nutrition et une maîtrise en nutrition sportive. Elle est membre de l’OPDQ et de l’Academy of Nutrition and Dietetics. Athlète de demi-fond, elle a couru pour l’équipe Montréal-Olympique et le Rouge et Or. Kathryn se spécialise en nutrition sportive, perte de poids, diabète, santé cardiovasculaire et gastro-intestinale.

Articles

5 commentaires à “5 trucs pour éviter les rages de sucre”

janvier 17, 2019 à 6:59 , Claudette dit:

Merci pour votre soutien.

Moi, c’est après les repas, dessert sucré, biscuits ou autre et je dois terminer par 2 carrés de chocolat 70%+…

Mes repas semblent equilibrés avec proteines et légumes, j’aime les légumes et le pain, bon pain, je peux m’en abstenir selon mon repas. Je mange des fruits et je bois beaucoup d’eau, …..mais….le sucre après les repas……et le bon chocolat….

J’écris pour faire sourire ceux qui sont comme moi….😁

janvier 18, 2019 à 2:26 , audrey potvin dit:

Moi aussi j’ai des rages de sucre APRÈS les repas…

janvier 19, 2019 à 6:07 , ITSAS- ALDE BUROT- CONDOM dit:

que faire face à un jeune garçon de 12, 5 ans qui quand il trouve une boite de chocolat ou des bonbons harribo, se jette dessus, et mange la boite ??? la dernière fois, il a dévoré une boite harribo d 950 grammes… quand on lui a demandé s’ il l’ avait prise, il a dit oui, je lui ai demandé de la redescendre de sa chambre…… il restait 7 crocodiles.
Comment faire ???

janvier 21, 2019 à 2:01 , Kathryn Adel dit:

Bonjour, je vous suggère d’avoir des collations nutritives à la maison disponibles pour les enfants et d’éviter d’acheter des chocolats et des bonbons.

janvier 21, 2019 à 1:51 , Kathryn Adel dit:

Bonjour! Merci pour vos commentaires! Essayez les trucs mentionnés dans l’article pour vous aider!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *