À la défense des légumineuses

16 avril, 2012

Le Canada est le 2e producteur de légumineuses au monde, mais seulement 2% de notre production est consommé par les Canadiens, le reste étant soit exporté, soit consommé par le bétail. Et pourtant, on aurait tout intérêt à mettre davantage les légumineuses au menu, car elles sont très nutritives tout en étant très économiques.

Ce reportage de l’émission L’Épicerie pourrait peut-être vous donner le goût de les intégrer à votre alimentation.

legumineuses

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

3 commentaires à “À la défense des légumineuses”

avril 20, 2012 à 9:57 , Ginette Mulligan dit:

J’aime beaucoup les légumineuses malheureusement j’ai des ballonnements après en avoir consommés et j’ai aussi des flatulences.

avril 20, 2012 à 4:48 , Hélène dit:

Bonjour,

Pour éviter les ballonnements quelques précautions à prendre:

Faire tremper les légumineuses 8 heures, puis jeter l’eau de trempage, rincer les légumineuses et ensuite procéder à la cuisson.

Éviter de manger certains aliments en même temps, comme le sucre, certains fruits et autres (il y a de la littérature là-dessus.

Pour ma part j’ai coupé aussi les produits laitiers, j’avais de bonne crampes suivant un repas de légumineuses et je n’en ai plus.

Cinzia Cuneo

avril 21, 2012 à 9:57 , Cinzia dit:

Merci Hélène pour ces conseil.
J’invite Ginette à lire aussi nos conseils de cuisson https://www.soscuisine.com/procedure_consulter.php?id=15&sos_l=fr. Et surtout je l’invite à ne pas délaisser les légumineuses car elle ne les digère pas. Habituez-vous graduellement à en manger. Commencez par les lentilles rouges, qui sont beaucoup mieux tolérées. Vous verrez que les inconvénients disparaitront petit à petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *