Absurde bureaucratie au Marché Jean Talon

24 août, 2012

Depuis le 28 juillet, la Corporation de gestion des marchés publics de Montréal impose 200$ d’amende par jour à Jacques Rémillard, agriculteur de Saint-Michel-de-Napierville, parce que son camion est trop longde 60 cm. M.Rémillard réplique qu’il a toujours eu un camion de ce format et qu’il est au marché depuis 1976.

Est-ce le camion qui dérange ou le fait que M. Rémillard est un producteur local et non pas un revendeur? Savez-vous qu’une pétition, depuis quelques jours, en demandant une plus grande transparence de l’étiquetage des produits au marché? Car actuellement vous trouverez au marché des petits producteurs locaux qui n’offrent que le produit de leur propre récolte, à côté d’autres qui complètent leur offre avec des produits provenant d’autres fermes ou du Marché Central. Et puis il y a des revendeurs qui offrent toute la gamme de produits en vente dans une fruiterie.

Je suis quant à moi une habituée du Marché Jean Talon et je connais aussi bien les revendeurs que les producteurs locaux à qui je parle regulièrement. Je crois aussi qu’on est en droit de connaître la véritable provenance de ce que nous achetons et c’est la raison pourquoi j’ai signé la pétition et je vous invite à faire de même.

Pour signer la pétition, veuillez cliquer ici

jacques-remillard

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

7 commentaires à “Absurde bureaucratie au Marché Jean Talon”

août 30, 2012 à 12:56 , Michelle dit:

Mais on devient complètement fous ! Ridicules c’ est certain ! Rendre la vie difficile à un producteur pour le faire disparaître ? C’ est quoi la définition d’ un marché public ? Si nous devons acheter des produits venant de n’ importe où allons plutôt au super marché (où nous paierons en plus moins cher)
Jacques, Diane et Patrick sont des personnes très sympatiques, qui travaillent très fort pour nous apporter des produits frais, de leur champ. Foutez leur donc la paix et ne les obligez pas à acheter un nouveau camion (car il faut en vendre beaucoup de carottes pour un 60 cm en trop !) Comment se sentent les personnes qui sont au bout de cette absurdité ? Bien mal j’espère. Jacques, Diane, Patrick nous on vous aime et on va au marché seulement pour vous.

août 30, 2012 à 9:29 , Gérard Pilon dit:

Il y a assurément des gens jaloux et innocents qui font des plaintes contre les plus performants pour prendre leur place.

Et les administrateurs cèdent,quels mitaines.

La plupart des commerçants de ce marché ne sont même pas des producteurs.

J’y vais de moins en moins.

août 31, 2012 à 10:04 , Jean-Luc Gignac dit:

Si je vais au marché Jean-Talon c’est pour encourager les producteurs locaux. Alors, cessez de tout faire pour les exclure du marché.

Je ne veux pas d’un super-marché à ciel ouvert.

Cinzia Cuneo

août 31, 2012 à 3:45 , Cinzia dit:

BONNE NOUVELLE! Une entente est intervenue hier en fin de journée entre le Marché Jean Talon et M.Rémillard. Je crois que toutes les protéstations ont porté fruit 😉

septembre 04, 2012 à 8:43 , rose allaire dit:

Je suis d’accord pour qu’on sache d’où proviennent les denrées qu’on achète – si ce sont des producteurs locaux ou simplement des revendeurs. Comme on paie plus cher qu’à l’épicerie (ça ne me dérange pas si ce sont nos produits frai cueillis), on doit être certains que ce sont des locaux.

Pour ce qui est du camion trop long, quelqu’un qui est là depuis si longtemps ne doit pas déranger tant que ça puisque vous l’avez enduré si longtemps.

Cinzia Cuneo

septembre 04, 2012 à 8:48 , Cinzia dit:

@ rose allaire: On ne paie pas toujours plus cher au marché qu’à l’épicerie, au contraire, s’est souvent plus economique. En ce qui concerne, le camion, le problème est resolu.

septembre 05, 2012 à 1:58 , Jean-François Caron dit:

bon une autre histoire absurde de régler bravo aux citoyens qui ont réagit a cette autre fiasco municipal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *