Argilla

9 décembre, 2011

Chaque été, Aubagne, une petite ville juste à côté de Marseille au sud de la France, organise l’évènement Argilla, le plus grand marché potier de France.

Cet été, ça tombait bien parce j’étais justement à la recherche petits bols dans lesquels servir olives, tapas et autres grignotines lors de l’apéro.

De plus, comme je trippe déco autant que bonne bouffe, j’étais à la recherche de vaisselle capable de rendre les aliments encore plus attrayants. Je suis donc partie vers Aubagne en quête du parfait service à apéritif!

Ce marché de 180 artisans-potiers se déroule en plein air. Les rues sont bondées de kiosques qui, eux-mêmes, débordent de bols, de vases, d’assiettes de toutes les formes et de toutes les couleurs!

Tous les artisans mériteraient d’être mentionnés, mais concentrons-nous sur mes deux coups de cœur.

pots4

Le 1er va pour une artiste italienne, Pamela Venturi, et sa collection off art. Impossible de résister tellement ses créations sont mignonnes et originales. J’étais sous le charme. Ses bols aux formes surprenantes donneront certainement un petit quelque chose en plus à mes repas !

pots2

Mon 2e coup de cœur est un artisan français, Gaëtan Rodts de l’Atelier Bleu Sable qui fait des pots olives-noyaux super bien pensés.

Ils sont divisés en 2 sections : une pour les olives, une pour les noyaux (c’est vrai qu’on ne sait jamais quoi faire des noyaux quand on déguste des olives!) et, touche d’originalité, un petit hérisson qui se dépose sur le rebord pour porter les cure-dents! J’ai craqué. Et depuis, j’attends avec impatience le prochain apéro!

pots3

The following two tabs change content below.

Auteur

Eloïse Vincent

Eloïse Vincent

Technicienne en diététique et gastronome à SOSCuisine

Collaboratrice de SOSCuisine depuis 2009, Éloïse dirige maintenant nos destinées européennes depuis notre bureau de Paris. Détentrice du rare titre de Gastronome diplômée de l’Université des sciences gastronomiques de Bra, en Italie, obtenu avec la meilleure note cumulative de l’histoire de l’université, Éloïse est également diététicienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *