Un chou chinois: le bok choy

14 janvier, 2012 ,

On cultive en Chine une bonne trentaine de variétés différentes de chou. Parmi celles-ci, la plus connue en Occident est la « Bok choy », aussi connue sous le nom de «pak choy» et «Shanghai choy». Ce sont d’ailleurs les Chinois qui l’apportèrent en Amérique du Nord, à la fin du 19e siècle, quand ils participèrent à la grande ruée vers l’or.

Le Bok Choy unit l’avantage d’un bon rendement et d’une courte période de production (environ 50 jours), à une excellente valeur nutritive. Riche en vitamine A et K, c’est aussi le légume qui contient le plus de calcium «biodisponible», c’est-à-dire que l’organisme peut facilement absorber et utiliser.

Ses tiges blanchâtres sont juteuses et croustillantes et se terminent par des feuilles nervurées d’un vert-foncé et d’une consistance plus tendre. Sa saveur est douce. On peut le manger cru, cuit ou mariné. Pour le préparer à la chinoise, on cuit d’abord les tiges quelques minutes à peine et on ajoute les feuilles à la toute fin car elles nécessitent très peu de cuisson.

Essayez notre recette de Bok choy braisés

Bok Choy braisés

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 14 janvier 2012.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

1 commentaire à “Un chou chinois: le bok choy”

janvier 22, 2012 à 9:38 , Mara dit:

Trés bonne la recette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *