Un délice bien de chez nous: la crevette nordique

7 mai, 2010 ,

Comme les autres fruits de mer, la crevette est riche en protéines, faible en calories, faible en gras saturés et contient des acides gras oméga-3, ce qui constitue une bonne combinaison pour ceux qui veillent à leur poids et à leur coeur.

Il existe cependant de grandes disparités dans la composition nutritionnelle des différentes espèces de crevettes que l’on retrouve sur le marché.

Une étude récente a montré que la crevette nordique pêchée dans l’estuaire du golfe du Saint-Laurent d’avril à décembre, possède une valeur nutritionnelle considérablement supérieure à celle de la crevette d’élevage importée d’Asie. Elle contient notamment de 3 à 5 fois plus d’acides gras oméga-3, 2 fois plus de protéines et de 5 à 20 fois plus de vitamine E que la crevette asiatique!

Les crevettes nordiques sont beaucoup plus petites que leurs cousines tropicales, mais sont généralement considérées comme ayant plus de goût que les espèces provenant des eaux chaudes. Elles sont habituellement vendues cuites. Si ce n’est pas le cas, il faut faire attention à ne pas trop les cuire, car la chair durcirait alors et perdrait du goût.

Essayez notre recette de Pâtes aux crevettes nordiques

SOSCuisine/Pâtes aux crevettes nordiques

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 25 avril 2009.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Aucun commentaire à “Un délice bien de chez nous: la crevette nordique”

mai 12, 2010 à 11:26 , Denise Marcotte dit:

C’est vrai que les crevettes nordiques sont meilleures et plus tendres. Cependant votre photo ne correspond pas du tout au produit. Les crevettes nordiques sont beaucoup plus petites et ne sont pas vendues avec la queue de la carapace. Votre photo ne permet pas à ceux qui ne connaissent pas le produit d’en voir la différence. Vous montrez les crevettes en provenance d’Asie et nourries de différents déchets, même humains. À consommer avec hésitation contrairement à nos crevettes canadiennes sauvages.

mai 13, 2010 à 7:05 , Josée Daignault dit:

Les crevettes nordiques, c’est ce qu’on appelait avant « les petites crevettes de Matane ». C’est aussi simple que ça!

mai 13, 2010 à 4:59 , Micheline dit:

Pour votre information, ‘les petites crevettes de Matane’ sont en réalité des crevettes pechees a Sept-Iles mais l’usine de transformation est a Matane, d’ou vient le nom des ‘petites crevettes de Matane’ et elles sont delicieuses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *