Dénichez la pintade et mettez-la au menu

8 avril, 2010 ,

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 1 mars 2008.

Ce furent les portugais qui ramenèrent d’Afrique la «pintada», ce qui signifie «peinte» en portugais. En effet, elle a des pointillés blancs qui semblent peints sur son plumage grisâtre. Cet oiseau qui a la taille d’un petit poulet est élevé et apprécié pour sa chair, qui rappelle celle du poulet, mais en plus goûteux.

La pintade se cuisine en effet comme le poulet, qu’elle peut très bien remplacer dans plusieures recettes, mais sa chair étant plus maigre, elle risque de s’assécher à la cuisson. Il faut donc soit la barder, soit la badigeonner de gras, comme je suggère dans la recette que je vous propose cette semaine.

Depuis quelques années, plusieurs fermes québécoises élèvent et exportent même la pintade, que l’on trouve désormais facilement dans nos supermarchés.

Essayez notre recette de Pintade rôtie aux herbes

pintade

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *