Diète pour personnes souffrant de RGO

25 mai, 2015 ,

Reproduit avec la permission de la Société canadienne de recherche intestinale.
Ecrit par Mary Flesher, Nutritionniste, The Richmond Hospital.
Publié originalement dans le Bulletin The Inside Tract® numéro 135 Janvier/Février 2003.

Qu’est-ce que le reflux gastro-œsophagien pathologique?

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) pathologique se manifeste par le reflux du contenu de l’estomac dans l’œsophage. Il résulte d’une hernie hiatale (protrusion d’une partie de l’estomac dans la région œsophagienne à travers le diaphragme), de l’œsophagite peptique, d’une pression abdominale associée à l’obésité ou du pyrosis de la grossesse (brûlures d’estomac). Un anneau musculaire appelé sphincter œsophagien inférieur (SOI) entoure l’œsophage à l’entrée de l’estomac. Le SOI se relâche pour permettre le passage de la nourriture dans l’estomac et se referme une fois la nourriture passée, empêchant ainsi le reflux du contenu de l’estomac. Le RGO pathologique est provoqué par un relâchement prolongé du sphincter œsophagien inférieur et par une vidange gastrique retardée, entraînant une irritation de l’œsophage par l’acide gastrique, la bile et la pepsine.

Quels sont les symptômes du RGO?

Les brûlures d’estomac sont le symptôme le plus courant du RGO. D’autres symptômes comprennent un goût sur dans la bouche avec la régurgitation d’acide, les éructations et les ballonnements. Quoique les recommandations alimentaires visent à réduire la cause du RGO, il y a aussi des aliments qui peuvent irriter l’œsophage déjà endommagé par le reflux ou aggraver ces symptômes.

Quel est le traitement du RGO?

Le traitement du RGO doit inclure des modifications à la diète et au style de vie, une pharmacothérapie et pour les cas sévères, une chirurgie. Le traitement ne vise pas seulement ce qui est consommé, mais aussi quand, et de quelle façon les aliments sont consommés.

Style de vie

Certaines recommandations de modifications au style de vie sont :

  • Maintenir une position bien verticale pendant les repas et pour une période de 45 à 60 minutes après les repas (pour prévenir le reflux du contenu de l’estomac)
  • Atteindre et maintenir un poids santé (un surplus de poids augmente la pression intragastrique)
  • Élever la tête du lit d’environ six pouces pour dormir
  • Cesser de fumer (fumer relâche le sphincter œsophagien inférieur)
  • Éviter de manger dans les deux à trois heures avant l’heure du coucher
  • Éviter les vêtements qui sont serrés autour de l’estomac

Diète

légumes marché fermier

Les recommandations pour la gestion du RGO par l’alimentation comprennent :

  • Limiter les aliments gras, p. ex., les aliments frits, les produits de boulangerie élevés en gras, la crème, la crème glacée, les fromages élevés en gras, les saucisses, le bacon, les croustilles, etc. Il a été démontré que les aliments gras retardent la vidange gastrique et réduisent la pression du SOI, prolongeant ainsi la durée d’exposition de l’œsophage à l’acide gastrique et augmentant le volume d’acide qui peut remonter.
  • Assurer une consommation adéquate de protéines. Des études préliminaires suggèrent que les protéines augmentent la pression du SOI, ce qui permet ainsi la fermeture du sphincter et réduit le reflux. Même si de plus récentes études n’appuient pas cette suggestion, maintenir une diète qui comprend des protéines faibles en gras peut quand même aider à guérir les muqueuses irritées ou les ulcères.
  • Limiter le chocolat et le café. Tous les deux contiennent la méthylxanthine qui provoque la relaxation des muscles et réduit la pression du SOI. De plus, le café peut stimuler les sécrétions gastriques, ce qui peut encourager le reflux. Si la muqueuse œsophagienne est irritée, la tolérance individuelle au café (normal ou décaféiné) devrait être déterminée.
  • Limiter ou éviter l’alcool, la menthe, les agrumes, les tomates ou les boissons gazeuses selon la tolérance individuelle. Ces aliments peuvent irriter davantage la muqueuse œsophagienne endommagée, mais il n’a pas été démontré qu’ils provoquent le reflux lui-même.

Conclusion

Le reflux gastro-œsophagien pathologique se produit lorsque le contenu de l’estomac entre en contact avec l’œsophage. Les symptômes comprennent les brûlures d’estomac, l’éructation ou la régurgitation. Le traitement du RGO pathologique peut inclure des changements à la diète et au style de vie, la pharmacothérapie et occasionnellement, la chirurgie. Consultez votre médecin pour obtenir un plan de traitement individualisé.

Source : Diète pour personnes souffrant de RGO, Société canadienne de recherche intestinale

autopromo_gerd_fr

The following two tabs change content below.

Auteur

Gastrointestinal Society / Société gastrointestinale

En tant que chef de file canadien en matière de source d’information fiable et probante sur les maladies et troubles gastro-intestinaux et hépatiques, la Société gastro-intestinale (Société GI) est engagée à améliorer la vie des personnes atteintes de troubles gastro-intestinaux et hépatiques, en soutenant la recherche, en militant pour l’accessibilité aux soins de santé, et en faisant la promotion de la santé gastro-intestinale et du foie.

Gastrointestinal Society / Société gastrointestinale

Derniers articles parGastrointestinal Society / Société gastrointestinale (voir tout)

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *