Les édulcorants: devrait-on en consommer ?

13 septembre, 2019 , , , ,

Le fruit du Moine – Un édulcorant exotique

Cet édulcorant zéro calorie provient du fruit du Moine (ou Monk Fruit), couramment cultivé en Asie du Sud-Est. Les parties qui sont extraites pour être utilisées comme édulcorant sont les mogrosides. 100 à 250 fois plus sucrés que le sucre, on pense que les mogrosides possèdent des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires, ce qui pourrait avoir un effet bénéfique sur votre santé. Mais il serait nécessaire de réaliser davantage d’études sur des sujets humains, la majorité des études ayant pour l’instant été menées sur des animaux. Mais si vous cherchez un édulcorant, ces avantages potentiels pourraient en faire une option intéressante.

Cet édulcorant est disponible en poudre, en granulés et sous forme liquide. Vous le trouverez souvent mélangé à d’autres formes de sucre et, selon le type de produit pour lequel vous optez, vous devrez adapter votre recette. Veillez donc à suivre les instructions du fabricant.

Si vous cherchez une recette à essayer, vous pouvez essayer nos Biscuits céto à la noix de coco.

L’inuline: plus que la bonne santé de vos intestins

L’inuline est un type de glucide non digestible, le fructane, que l’on trouve dans les aliments tels que les oignons, les bananes et la racine de chicorée. Elle est principalement connue pour son rôle de prébiotique (c’est-à-dire qu’elle nourrit les bactéries saines de nos intestins). Mais peu de gens savent qu’elle peut également être utilisée comme édulcorant. Comme l’inuline ne contient que 35% de la douceur du sucre, elle est souvent vendue associée à d’autres édulcorants plus intenses. Grâce à ses propriétés uniques, elle améliore l’arrière-goût que les autres édulcorants auraient s’ils étaient utilisés seuls.

L’allulose : le petit nouveau

L’allulose est un type de sucre que l’on trouve en petites quantités dans certains aliments (dans les fruits par exemple). Il ne contient que 70% de la douceur du sucre de table, mais il ne contient presque pas de calories car il est métabolisé différemment. Autre avantage : si vous êtes diabétique, vous n’aurez pas à vous inquiéter des répercussions sur votre glycémie – il n’en aura pas. Vous pouvez l’utiliser de la même manière que le sucre de table, mais gardez à l’esprit que vous aurez peut-être besoin d’en utiliser un peu plus pour atteindre le niveau de douceur souhaité !

A-t-on vraiment besoin de sucreries?

Si vous cherchez des moyens de réduire votre consommation de sucre, ce ne sont pas les options en termes de substituts qui manquent. Mais à la place de remplacer le sucre, pourquoi ne pas essayer de remplacer les aliments sucrés de temps en temps ? Par exemple, les fruits mûrs font d’excellents desserts. Ils vous apportent en plus des vitamines et des minéraux pour en tirer le maximum de bénéfices ! Je ne dis pas que vous ne devez jamais manger d’aliments sucrés, mais pourquoi ne pas simplement essayer d’en manger moins ? Cela vous semble impossible ? Cela ne devrait pas, surtout si cela se fait progressivement. Vous pouvez lire cet article sur la manière de réduire votre consommation de sucre 10 étapes faciles!


Références

Pages :Page précédente 1 2

The following two tabs change content below.

Auteur

Marysia Kasprzak

Marysia Kasprzak

Diplômée en nutrition de l’Université McGill et membre de l’Ordre Professionnel des Diététistes du Québec (OPDQ), Marysia (Ma-ry-sha) veut faire de la saine alimentation une réalité pour tous. Elle est ravie de faire partie de l’équipe SOSCuisine et de faire connaître les nombreuses ressources disponibles pour vous aider à manger plus sainement! Marysia, une cuisinière passionnée, croit que tous les aliments peuvent faire partie d’un régime sain et équilibré, à condition qu’ils soient consommés avec modération!

Marysia Kasprzak

Derniers articles par Marysia Kasprzak (voir tout)

7 commentaires à “Les édulcorants: devrait-on en consommer ?”

novembre 07, 2019 à 12:57 , Julie Michaud et Bernard Arsenault dit:

Merci Marysia pour cet article inspirant!
Bernard

novembre 07, 2019 à 10:12 , Jean-roch dit:

Et que pensez-vous du xylitol?

novembre 07, 2019 à 10:43 , Marysia Kasprzak dit:

Bonjour Jean-roch!
Le xylitol est un type de sucre-alcool. Donc ce que j’ai écrit à propos des sucre-alcools s’applique aussi au xylitol.

décembre 09, 2019 à 1:22 , Élizabeth dit:

Bonjour,

Dans la recette de biscuits céto à la noix de coco, c’est indiqué 1/2 c. à soupe de fruit des moines. S’agit-il de la version pure? Sinon, s’il s’agit de celui mélangé avec de l’érythritol, ça ne m’apparaît vraiment pas beaucoup.
Merci

Cinzia Cuneo

décembre 09, 2019 à 2:10 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Élizabeth, Dans la recette nous avons utilisé le produit mélangé avec de l’érythritol. Vous pouvez y goûter et décider si vous voulez en mettre plus. Nos desserts cétogènes sont peu sucrés, car il est important de perdre l’habitude au goût sucré.

janvier 21, 2020 à 4:57 , Diane Lacroix dit:

J’ai le syndrome du côlon irritable et j’aimerai continuer de boire mon petit café seulement le matin. Je peux mettre un peu de lait sans lactose mais pour le ptit sucré je fais quoi? Sucre brun ou édulcorant…et quel édulcorant qui est sans FODMAP? Merci.

Cinzia Cuneo

janvier 21, 2020 à 5:12 , Cinzia Cuneo dit:

Bonjour Diane,
Mettez-y simplement du sucre régulier qui ne contient pas de FODMAP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.