Expo Manger Santé

17 mars, 2010

Pour une troisième année consécutive, SOSCuisine est partenaire d’Expo Manger Santé, le rendez-vous annuel de la saine alimentation pour les québécois.

Cette 13ème édition aura lieu en deux temps, d’abord au Palais des congrès de Montréal du 19 au 21 mars et ensuite au Centre des congrès de Québec du 27 au 28 mars.

Le thème de cette année est « bien manger et vivre vert ». Je vous invite à aller découvrir comment nos choix alimentaires peuvent avoir un impact majeur sur notre santé et sur celle de notre planète. Vous pourrez aussi profiter des dégustations, ateliers et conférences pour le plaisir de goûter et apprendre. Bonne visite.

mosaik

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Aucun commentaire à “Expo Manger Santé”

mars 20, 2010 à 3:02 , Antoinettash dit:

Je suis allée, vendredi, à l’exposition Manger santé. Il me semble qu’un certain nettoyage devrait être fait parmi les exposants. Un critère : respecter l’essence même du salon et accepter les seuls exposants qui s’intéressent réellement à la santé de la personne et de l’environnement. Peut-être le Salon devrait-il se donner pour obligation de lire les cahiers de charge des exposants avant de les accepter : sa crédibilité ne ferait que se confirmer, et celle des exposants serait, du même coup, grandie. Façon de taper sur l’épaule de ces derniers qui n’ont pas, surtout lorsque locaux et très petits, toujours la vie facile.
Des exemples ? Une poudre substitut de bouillon à laquelle on ajoute quantité de sucre «il faut bien donner du goût !» alors que l’apport en sel a été réduit… Des produits dont l’ingrédient premier, ou l’un des majeurs, est le sirop de maïs, alors que ce sucre est à rayer de l’alimentation pour ses effets néfastes sur la santé de l’individu et celui de la planète, même s’il provient de maïs bio… Et les vendeurs de produits miracles de substitut… Ce salon est pour ceux qui s’intéressent vraiment à l’alimentation et à l’environnement, pas pour les multinationales qui s’intéressent aux gros sous par récupération du «vert et bon pour la santé» . Ceux qui ont besoin de substituts à ingérer devraient y trouver conseil pour savoir comment pallier leur manque par l’alimentation, ou être orientés vers un professionnel de la santé. Pour ce faire, pourquoi ne pas penser à des guichets-conseils, retirés, presque privés ? Un marchand de produits miracles manque «peut-être» de l’objectivité voulue pour vraiment aider… Si toutefois on ne peut s’en sauver, au moins, que ces vendeurs du temple soient logés à la même enseigne, dans une allée spécifique… Encore un mot pour souligner la très grande diversité des conférences et des démonstrations culinaires. Le prix du billet est largement remboursé.
Enfin, si on pouvait penser un système de paiement par carte, comme au Salon des Métiers d’art, ce serait vraiment formidable : on collectionne toutes ses factures, on passe payer, on cueille les produits payés avant son départ. C’est rapide et ça pourrait éviter toutes ces chariots qui traînent derrière les visiteurs et causent des désagréments plus qu’il ne faut.

Cinzia Cuneo

mars 21, 2010 à 10:53 , Cinzia dit:

Merci de votre commentaire. Je vais le transmettre aux organisateurs de l’expo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *