La facture d’épicerie va grimper en 2015

19 janvier, 2015

Selon le Rapport sur les prix alimentaires à la consommation 2015 publié par l’Université de Guelph en début décembre, le prix du panier d’épicerie des Canadiens va grimper de 0,3% à 2,6% en moyenne en 2015. La hausse des prix pourrait donc être supérieure au taux d’inflation. Les plus fortes augmentations toucheront la viande, le poisson, les fruits de mer et les légumes. Dans le cas de viande et poisson, l’augmentation serait plutôt de 3% à 5%.

Les raisons principales de ces augmentations seraient un déséquilibre dans le marché entre l’offre et la demande pour le boeuf et le porc et le recul du dollar canadien pour les légumes.

À noter qu’entre 2004 et 2014 le prix des aliments au Canada a crû de 28,5%.

PRIX ALIMENTAIRES 2015

Catégorie d’aliments Hausse prévue
Viande 3 à 5%
Poisson et fruits de mer 3 à 5%
Produits laitiers et oeufs 0 à 1%
Céréales 0 à 2%
Fruits et noix 1 à 3%
Légumes 3 à 5%
Repas au restaurant 1 à 3%
Total des dépenses alimentaires 0,3 à 2,4%

Comment éviter que sa facture d’épicerie augmente

evaluateur prix epicerie

Suite à la parution de ce rapport, j’ai été invitée encore une fois sur plusieurs plateaux de télé pour commenter la nouvelle et partager mes astuces pour aider les consommateurs à faire face à cette augmentation. Bien évidemment, il n’y a pas de recette miracle, mais, comme expliqué à maintes reprises, nous pouvons nous aider en magasinant nos produits.

L’arme la plus facile et à la portée de tous est d’utiliser les politiques de prix concurrentiels. En pratique: On se fait un menu en fonction des aubaines. On dresse d’abord une liste d’achat à la maison (pour éviter les achats impulsifs en magasin) et on surveille les circulaires.

On pourrait aussi envisager de réduire sa consommation de viande et s’orienter vers la nourriture végétarienne, qui est une option santé et économique. Vous trouverez près de 1000 recettes végétariennes ainsi que des menus semi- pesco- ou lacto-ovo-végétariens sur soscuisine.com.

En tous cas, il faut éviter les aliments préparés. Acheter des produits frais et non transformés reste la bonne solution pour avoir le contrôle de sa facture d’épicerie. Et n’oubliez pas que, pour un petit coup de main, il y a notre service SOS Plus.

SOSPlus pour des VRAIS spéciaux des circulaires

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

8 commentaires à “La facture d’épicerie va grimper en 2015”

janvier 23, 2015 à 8:13 , Gina dit:

Pas mal fûtés, les marchands! Ils ont augmenté plusieurs prix AVANT la fin de 2014! On dirait qu’ils sont complices avec M. Harper pour occulter son manque de contrôle sur l’économie.

janvier 23, 2015 à 9:27 , Mimi dit:

Bravo pour la santé. Premièrement manger est essentiel donc on n’a pas le choix de se faire avoir. Les gouvernements n’aident pas les gens à rester en bonne santé ( ce qui restreindrait des dépenses à la RAMQ) en contrôlant les prix dans le domaine de l’alimentation et surtout face aux aliments bios. Tout ce qui est bon pour la santé coûte plus cher .moins de dépenses de pesticides et autres saloperies et pourtant les prix sont plus élevés. Le niveau économique baisse chaque année avec les surtaxes, on est en état de survie.

janvier 23, 2015 à 4:42 , Louise Compagna dit:

Nous sommes agé(e) de 75 & 86 ans. Avons toujours mangé santé mais depuis environ 2 ans nous engraisons+++. C’est vrai que je n’aime plus faire à manger comme avant. Nous somes de francs mangeurs de boeuf mais maitenant très dispendieux. Je n’ai jamais fait de menus pour la semaine et ne sais comment faire. Merci de me lire.

Louise )

Cinzia Cuneo

janvier 24, 2015 à 9:24 , Cinzia dit:

Merci pour vos commentaires, Gina, Mimi et Louise. Je suggère à Louise d’essayer nos menus pour maigrir. Ils sont savoureux, faciles à faire et vont vous aider avec les portions pour perdre du poids.

janvier 25, 2015 à 10:41 , Selene dit:

C’est bien beau de dire au gens de comparer les prix ou de demander au marchand d’avoir le prix offert ailleurs mais quand on habite en région et qu’il n’y a qu’une ou deux épiceries disponible nous n’avons pas vraiment le choix. Je vous dirais que le dépanneur du coin ce n’est pas vraiment ce qu’on peu appeler une concurrence.

janvier 26, 2015 à 11:58 , sailingnews dit:

Maintenant j’en sais un peu plus sur le sujet 😉

janvier 26, 2015 à 12:24 , Carole dit:

Mes revenus n’augmenteront pas d’autant. Pour contrer la hausse pour ces aliments de plus en plus cher, je pensais changer quelques façons de procéder au sujet de l’alimentation surtout au niveau de la viande. Devenir plus végétarienne. Au lieu que la viande soit le met principal,il l’accompagne. Comme par exemple mettre moins de viande dans les ragoûts, ajouter des féculents. Roulé de languettes de poulet(poulet coupé en lanières dans une pita avec de la salade), se faire un pâté au poulet demande moins de morceaux. Une soupe avec de petits morceaux de bœuf, légumes, féculents, pâtes,ect. On peut aussi se faire un jardin de légumes qui se conservent facilement et bien l’hiver comme les carottes et les fèves. À l’automne lors des récoltes, les épiceries ont souvent des légumes en vrac que l’on peut congeler facilement ou s’en faire des conserves pour prévenir la hausse des prix sur les légumes l’hiver. C’est pas magique mais va falloir s’adapter.

Cinzia Cuneo

janvier 26, 2015 à 12:36 , Cinzia dit:

Merci Carole, se sont d’excellents conseils pratiques!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *