La faim

26 février, 2015

«Ahhh! J’ai ENCORE faim!»

Cette phrase, je l’entends souvent. Souvent perçue comme notre ennemie, la faim se fait malmener. Beaucoup de gens croient à tort que s’ils mangent à leur faim, ils vont engraisser alors que c’est tout à fait le contraire! Pour ne pas accumuler de surpoids, il suffit de l’écouter!

La faim est un signal naturel envoyé par votre corps qui signifie que vous avez besoin de carburant, sous forme de calories. Les calories, sont donc elles aussi vos alliées, pas vos ennemies, car elles permettent le bon fonctionnement des organes et cellules de votre corps.

Vous avez besoin de calories, mais combien?

Demandez à votre corps! Votre corps est celui qui est le mieux placé pour connaître vos besoins en énergie, car c’est lui qui gère les dépenses nécessaires à son fonctionnement. Il vous envoi donc le signal de faim pour vous dire, ça y est, maintenant j’ai besoin de faire le plein d’énergie et la sensation de satiété (ou disparition de la faim) pour vous indiquer quand il en a reçu assez, qu’il est rassasié.

Comment se manifeste la faim?

La faim est un signal graduel. Il apparaît léger au début (la faim est alors petite, vous ressentez un léger tiraillement dans l’estomac ou l’oesophage) puis avec le temps il augmente et devient pressent, voir désagréable si vous n’y répondez pas. Par exemple, lorsque votre ventre gargouille, que le creu dans votre estomac est intense, que vous vous sentez faible ou encore vous avez mal à la tête, vous êtes affamé.

Je vous suggère de ne pas vous rendre à cet état, car lorsqu’on devient affamé, on risque de trop manger et puisque le corps n’a pas reçu d’aliments dans un délai raisonnable, il craint le pire, la famine, et aura donc tendance à stocker des réserves de graisse. Ce qu’il faut viser, c’est la faim moyenne, celle qui se situe entre la petite faim et la faim «monstre» d’une personne affamée. Cette faim est agréable, elle s’accompagne souvent d’un creu dans l’estomac, d’un tiraillement plus présent dans l’oesophage, d’une salivation accrue. La faim moyenne, c’est celle qui vous permet aussi de ressentir quand vous n’avez plus faim. Lisez l’article sur La satiété pour la suite!

En attendant, retenez ceci: la faim n’est pas une sensation qu’on doit chercher à camoufler ni à endurer si on veut maigrir ou conserver son poids. La faim est l’outil que votre corps a pour vous indiquer quand et combien manger en fonction de vos besoins.

Bien des gens réalisent qu’ils ne ressentent pas la faim avant d’être rendu affamés, ou encore qu’ils ne ressentent pas la faim du tout. Si tel est le cas, n’attendez pas. Venez me consulter, question de vous reconnecter à cet important signal, puisqu’il est à la base de l’alimentation intuitive qui vous permettra de retrouver votre poids génétique*.

Sur ce, bon appétit!

*Le poids génétique est le poids déterminé en grande partie par la génétique. C’est un peu comme notre taille, on ne décide pas de mesurer 5 pieds 2 ou 6 pieds. Au début de l’âge adulte (fin de la croissance) si nous sommes à l’écoute de nos signaux de faim et de satiété, on obtient notre poids génétique. Il ne s’agit donc pas d’un calcul mathématique comme l’IMC. Certaines personnes ont un poids génétique qui se situe au-dessus de l’IMC sans nécessairement être en mauvaise santé. Une personne qui aura pris du poids au fil du temps peut espérer tendre vers ce poids en mangeant lorsqu’elle a une vraie faim et en respectant sa satiété.
SOSCuisine/autopromo_healthy_fr

The following two tabs change content below.

Auteur

Marjolaine Mercier

Nutritionniste-diététiste et détentrice d’un certificat en psychologie, les domaines d’expertises de Marjolaine sont la saine gestion du poids, la nutrition sportive et les troubles alimentaires. Humaine et à l’écoute, elle aide les gens à améliorer leur santé, à optimiser leurs performances sportives et à retrouver leur poids naturel, avec plaisir, sans privation ni frustration.

Marjolaine Mercier

Derniers articles par Marjolaine Mercier (voir tout)

Articles

2 commentaires à “La faim”

mars 05, 2015 à 8:48 , Michel Létourneau dit:

Bonjour,

J’aimerais avoir votre opinion. La fille de ma conjointe de 18 ans ne mange, depuis sa tendre enfance aucun fruit, aucun légume et très très peu de produits laitiers. Elle se nourrit que de junk food. De plus elle fume la cigarette. Elle doit peser environ 95 livres pour 5’5 » environ.
Elle ne semble pas carencée.
Je crains beaucoup sa santé pour les années à venir.
Ais-je raison de m’inquiéter?

Merci beaucoup pour votre temps
Michel

Cinzia Cuneo

mars 05, 2015 à 10:15 , Cinzia dit:

Bonjour Michel,
Malheureusement vous avez raison de vous inquiéter. Il faudra vraiment qu’elle prenne conscience de l’importance de bien s’alimenter, pour le plaisir et pour la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *