Des fraises et des framboises jusqu’en octobre ?

28 août, 2010

Les journées chaudes commencent à être comptées et les vacances tirent à leur fin. Qu’à cela ne tienne, on peut prolonger l’été dans notre assiette avec les fraises et framboises d’automne. Les variétés tardives des ces petits délices « rougissent » maintenant les champs sans relâche jusqu’aux premières gelées sévères de l’automne, à la mi-octobre.

Si cela vous étonne, vous avez raison. C’est en effet grâce aux nouvelles variétés introduites au cours des deux dernières décennies, et aux nouvelles technologies, que les producteurs québécois ont réussi à occuper autant de place sur le marché. En fait, saviez-vous que le Québec est le premier producteur de petits fruits au Canada? Et, si la météo le permet, on « s’enligne » même cette année vers un record.

La fraise d’automne provient dans la majorité des cas de la variété « Seascape », très sucrée et qui se conserve plus longtemps une fois cueillie que la fraise d’été. Quant à la framboise, c’est le cultivar « Pathfinder » qui est le plus utilisé, très savoureux mais un peu plus fragile que sa cousine estivale.

Quoi qu’il en soit, ces petites baies sont succulentes lorsque dégustées telles quelles, dans des desserts et même dans des salades. Enfin, la « fraise sur le gâteau » est le fait qu’elles sont particulièrement riches en antioxydants. Bravo à nos producteurs!

Essayez notre recette de Coupe de petits fruits

coupe_de_baies
Publié originalement dans le Journal de Montréal le 28 août 2010.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *