Les gels: en quelle quantité et à quelle fréquence les consommer ?

23 avril, 2018 , ,

Et en pratique?

La quantité de glucides à consommer pendant une course dépend de la durée et de l’intensité de l’effort de même que du niveau de tolérance du coureur. Il est possible d’entrainer sa capacité à utiliser les glucides à l’effort et donc d’améliorer sa tolérance aux glucides pendant l’effort. Lorsqu’on s’habitue à consommer des glucides à l’effort, le nombre de transporteurs de glucides dans notre corps augmente, faisant en sorte qu’on absorbe plus de glucides à la fois. Au contraire, lorsqu’on n’est pas habitué, notre capacité à absorber les glucides est plus faible, ce qui peut causer des troubles gastro-intestinaux tels que des ballonnements, des nausées et de la diarrhée. Ainsi, il est crucial de pratiquer sa stratégie nutritionnelle pendant ses entrainements, au moins une fois par semaine, pendant une longue sortie ou un entrainement intense. Notre corps peut prendre plusieurs semaines à s’habituer, d’où l’importance de commencer bien avant la date de sa course. Il est aussi important d’expérimenter plusieurs sortes de boissons et de gels afin de trouver ceux qui nous conviennent, car leurs effets varient d’une personne à l’autre. Certaines personnes peuvent être plus sensibles au fructose, notamment celles atteintes du côlon irritable ou qui souffrent de la diarrhée du coureur. Dans ce cas, il serait préférable de choisir des gels qui ne contiennent pas de fructose.

N’hésitez pas à essayer une de nos recettes de gel maison :


Références

Pages :Page précédente 1 2

The following two tabs change content below.

Auteur

Kathryn Adel

Kathryn Adel

Kathryn possède des baccalauréats en kinésiologie et en nutrition et une maîtrise en nutrition sportive. Elle est membre de l’OPDQ et de l’Academy of Nutrition and Dietetics. Athlète de demi-fond, elle a couru pour l’équipe Montréal-Olympique et le Rouge et Or. Kathryn se spécialise en nutrition sportive, perte de poids, diabète, santé cardiovasculaire et gastro-intestinale. Kathryn possède beaucoup d’expérience avec l’approche FODMAP et a complété la certification de l’université Monash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.