Photo: Voici Keren toujours très souriante avec ses patients

Keren Reiser, notre nutritionniste en Ontario

21 février, 2022 ,

Vous avez été nombreux à nous demander d’en apprendre plus sur l’équipe de SOSCuisine. Derrière le site, les recettes, l’infolettre et les services professionnels, il y a une multitude de talents et d’expertise pour vous inspirer et vous aider à mieux manger. Cette semaine, nous vous présentons Keren Reiser, nutritionniste , qui est basée à Ottawa.

Comment es-tu devenue nutritionniste?

Mon intérêt pour la nutrition a commencé pendant mon adolescence. J’ai reçu un diagnostic de colite ulcéreuse à 16 ans et je crois que c’est à ce moment-là que j’ai vraiment compris les liens entre alimentation, digestion et santé. Par la suite, j’ai complété un baccalauréat en nutrition humaine à l’Université McGill , en 1998, puis j’ai fait une maîtrise en administration de la santé, à l’Université d’Ottawa. Aujourd’hui, je travaille en Ontario, mais comme je suis originaire de Montréal, j’ai encore un lien très fort avec le Québec !

Quelle est ton approche en nutrition ?

Ce que j’aime de la nutrition, c’est que ce n’est pas « one size fit all ». Ça doit toujours être personnalisé et adapté à chacun. Avec mes clients, j’aime utiliser les entrevues motivationnelles. J’utilise une approche en psychologie qui s’appelle «acceptation/engagement» (Acceptance Commitment Therapy ou ACT, en anglais). On se concentre sur les comportements : j’aide les gens à identifier les habitudes qui les rapprochent de leurs objectifs et celles qui s’en éloignent, pour ensuite faire des ajustements. Beaucoup de gens savent déjà qu’ils doivent changer leurs comportements alimentaires, mais ce n’est pas facile de passer à l’action ! C’est pour ça qu’on veut que la motivation vienne de soi plutôt que d’une pression extérieure.

J’adore apprendre et suivre des formations. C’est très important pour moi. J’ai complété la formation pour la diète faible en FODMAP de l’Université Monash afin de mieux aider les personnes avec le syndrome de l’intestin irritable. Plus récemment, j’ai aussi suivi une formation pour mieux comprendre les personnes qui vivent avec des troubles alimentaires. Avec la pandémie, beaucoup de gens ont développé des troubles de l’alimentation qui sont légers, mais qui amènent quand même beaucoup de détresse. Il faut aider ces personnes avant que ça ne devienne sévère.

Quels sont tes grands défis, en tant que nutritionniste ?

Je dirais que les grands défis des nutritionnistes viennent des médias sociaux. Il y a beaucoup d’information qui circule, mais ce qui est bon pour une personne ne l’est pas nécessairement pour tout le monde. En plus, avec les algorithmes, les gens sont exposés à des contenus qui peuvent être biaisés. On y trouve aussi des diètes de célébrités que les gens veulent essayer, sans savoir si c’est sain pour eux. C’est donc un défi pour les nutritionnistes d’aider la population à bien s’informer.

Comment as-tu rejoint l’équipe de SOSCuisine

Je connaissais déjà SOSCuisine depuis plusieurs années. J’aime utiliser les menus dans ma pratique de nutritionniste. Je consulte aussi le blogue et je trouve les articles très utiles, toujours appuyés sur la science. J’ai donc tendu la main pour discuter d’un partenariat. C’est important pour moi de m’associer avec des gens qui partagent mes valeurs et SOSCuisine rejoint vraiment ma philosophie.

Au Canada, chaque province possède son ordre professionnel de nutritionnistes. On ne peut donc pas pratiquer partout où l’on veut. Comme SOSCuisine cherchait une nutritionniste pour leurs abonnés ontariens, nous sommes devenus partenaires. Je m’occupe maintenant des membres VIP, en Ontario.

Si j’étais un aliment, je serais… une framboise. Oui, les framboises peuvent parfois être un peu cher, mais c’est un investissement de qualité! En plus, j’adore le goût.

Ma spécialité culinaire, c’est… de préparer un repas à partir de n’importe quoi (rires) ! Je suis créative et audacieuse en cuisine.

Dans ma cuisine, j’évite … les aliments empoissonnés (rires) Blague à part, il n’y a pas d’aliments « interdits » pour moi. L’alimentation, c’est une question de choix.

Ma recette préférée de SOSCuisine est… le popcorn protéiné ! Je trouve que c’est un bel exemple de collation santé et c’est délicieux.

popcorn protéiné

Auteur

Emilie Zaoré
Diplômée de l'UQAM et de l'Université de Montréal, Émilie est pigiste en communication depuis 2012. « Foodie » et passionnée par les nouvelles technologies, elle reste à l'affût des tendances et aime partager de l'information fascinante sur les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site web utilise des témoins (cookies) pour offrir la meilleure expérience utilisateur et assurer une bonne performance, la communication avec les réseaux sociaux ou l'affichage de publicités. En cliquant sur «ACCEPTER», vous consentez à l'utilisation des témoins conformément à notre politique de confidentialité.

Notre infolettre hebdomadaire inclut :

  • Votre nouveau menu
  • Recettes, conseils nutrition et alimentation
  • Occasionnellement, des promotions sur les produits et services de SOSCuisine et de certains partenaires de confiance
  • Occasionnellement, des invitations à aider la recherche universitaire en répondant à des sondages ou études
  • Votre adresse email ne sera jamais transmise à des tiers et vous pourrez retirer votre consentement à tout moment.
SOSCuisine, 3470 Stanley, bureau 1605, Montréal, QC, H3A 1R9, Canada.