Le kombucha: élixir pour la digestion et la prévention du cancer ?

28 novembre, 2016 , ,

Il semble que de nouveaux produits sortent sur le marché à toutes les semaines… Il peut être vraiment difficile de savoir lesquels peuvent  nous apporter de réels bénéfices de santé et lesquels sont à éviter. Pour vous épargner la recherche, voyons ensemble ce qu’est la kombucha, quelles sont les différentes allégations qu’on lui porte (et lesquelles sont prouvées par la science!), et les précautions à prendre si vous voulez faire votre kombucha à la maison.

Le kombu-quoi?

La kombucha tient ses origines de la Chine, où elle est consommée depuis plus de 2000 ans. C’est le médecin Kombu qui la fît connaître à l’extérieur de la Chine, d’où le nom de la boisson. Cette boisson est bue dans plusieurs pays de l’Asie et d’Europe, et plus récemment en Amérique.

La kombucha est une boisson fermentée qui ne contient que 3 ingrédients principaux : du sucre, du thé et le scoby (Symbiotic Culture Of Bacteria and Yeast) auxquels on ajoute évidemment de l’eau et d’autres ingrédients facultatifs pour donner plus de saveur.

Le scoby, aussi appelé mère du kombucha ou même champignon de thé, est en fait une culture symbiotique de différentes bactéries et levures.

Il est possible de faire soit même son scoby à partir d’une bouteille de kombucha du commerce. Pour plus d’informations, je vous invite à visiter cet article.

Faire son propre kombucha maison

Voici la recette de base de tous les kombuchas (tiré de The Kitchn (en anglais)):

  1. Faire bouillir de l’eau, y ajouter le sucre et bien faire dissoudre.
  2. Ajouter quelques sachets de thé (habituellement thé noir) et laisser tremper de 5 à 10 minutes.
  3. Retirer les sachets de thé de l’eau, puis laisser refroidir jusqu’à la température de la pièce.
  4. Ajouter ensuite la culture (scoby) et verser le tout dans un grand contenant en verre.
  5. Recouvrir d’un linge de cuisine ou d’un essuie-tout et laisser fermenter pendant 6 à 10 jours à température-pièce. Une deuxième culture se formera au-dessus de l’originale, c’est tout à fait normal!
  6. Une fois le temps de fermentation passé, filtrer le mélange et garder au réfrigérateur jusqu’à consommation. La kombucha peut être conservée dans le réfrigérateur pour quelques mois. Si vous remarquez que le goût a changé, c’est peut-être mieux de jeter.

Menus pour la semaine équilibrés

Quelques bémols…

Si vous vous lancez dans la fabrication de votre propre kombucha, il y a quelques trucs que vous ne devez absolument pas faire. Premièrement, les pots en céramique sont à éviter à tout prix. En effet, la nature acide du kombucha peut faire en sorte que le plomb qu’on retrouve dans la céramique se transfère dans la kombucha. Il y a quelques cas d’intoxication au plomb, mais ce problème est facilement évité en utilisant un pot en verre pour le brassage.

Deuxièmement, il faut faire extra attention aux conditions sanitaires lorsqu’on prépare la kombucha à la maison. Les conditions de fermentation sont particulièrement propices à la propagation des bonnes bactéries, mais aussi des moins bonnes. Dans des conditions non-stériles (comme à la maison), le risque de contamination par des bactéries néfastes est drôlement plus élevé.

Et puis tout tourne au vinaigre…

Il faut aussi faire attention de ne pas laisser fermenter trop longtemps le mélange de kombucha. Une fermentation de plus de 14 jours tourne le mélange en vinaigre et peut avoir des effets négatifs sur le corps si bu en grande quantité.

Pages : 1 2 Page suivante

The following two tabs change content below.

Auteur

Jef L'Ecuyer

Jef L’Ecuyer

Nutritionniste à SOScuisine.com

Jef est nutritionniste diplômée de l’Université McGill à Montréal depuis décembre 2014 et membre de l’ordre professionnelle des diététistes du Québec (OPDQ) et des Diététistes du Canada. Nouvellement finissante et passionnée par les arts culinaires, Jef propose un regard simple, efficace et pratique sur la planification des repas quotidiens. Dans cette perspective, elle travaille de concert avec la mission de l’équipe de SOSCuisine.

Articles

6 commentaires à “Le kombucha: élixir pour la digestion et la prévention du cancer ?”

décembre 03, 2016 à 10:38 , Danielle Lorange Corbeil dit:

Jef, qu’en est-il des FODMAP dans le Kombucha, par exemple celui de Rise que j’aimais beaucoup mais que je n’ai pas réessayer depuis que je suis la diète sans FODMAP.

Jef L'Ecuyer

décembre 05, 2016 à 11:42 , Jef L'Ecuyer dit:

> Bonjour Danielle!

Nous n’avons pas encore de données de l’université Monash sur la teneur en FODMAP du kombucha… Par contre, FODMAP Friendly (http://fodmapfriendly.com/blogpost/is-kombucha-high-or-low-in-fodmaps/) semble dire qu’il serait élevé en FODMAP. Tout dépend aussi de la saveur que vous prenez!

Si vous souffrez de ballonnements, c’est peut-être mieux de l’éviter étant donné qu’il est pétillant. Aussi non, vous pouvez toujours en consommer une petite quantité et augmenter si bien toléré.

Si jamais vous l’essayer, laissez-moi savoir!

Jef

décembre 05, 2016 à 3:02 , Lucie Bellerose dit:

j habite à Drummondville ou je peut me procurer le (scoby)

Jef L'Ecuyer

décembre 07, 2016 à 11:34 , Jef L'Ecuyer dit:

> Bonjour Lucie!

Comme mentionné dans l’article, vous pouvez faire votre propre scoby. (voici en rappel les instructions: http://www.risekombucha.com/fr/recette-traditionnelle-de-kombucha/).

Aussi non, il faudrait voir dans les magasins d’aliments naturels, vous en trouverez peut-être là.

Jef

décembre 05, 2016 à 7:42 , Ann Tremblay dit:

Qu’est ce que le FODMAP ???

Jef L'Ecuyer

décembre 07, 2016 à 11:31 , Jef L'Ecuyer dit:

> Bonjour Ann!

Les FODMAP sont des glucides fermentescibles dans le système digestibles. Pour plus d’infos, je vous invite à consulter nos nombreux articles sur le sujet ici: https://www.soscuisine.com/blog/tag/fodmap/?lang=fr

Jef

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *