La morue, un poisson sous haute surveillance

16 juin, 2012 ,

Poisson habitant les eaux froides du globe, la morue est depuis le Moyen Âge une ressource alimentaire importante pour les Européens, notamment les catholiques qui en faisaient leur source de protéines le vendredi, ainsi que toutes les autres journées pendant lesquelles il faut s’abstenir de viande.

La morue a ainsi fait la richesse de nombreux villages de la côte est de l’Amérique du Nord. Cependant, la morue se fait rare depuis quelques années, victime de la surpêche et de son succès, même après des moratoires sur la pêche commerciale.

Pour cette raison, même si on trouve de la morue de l’Atlantique à l’année longue chez le poissonnier, il faudrait lui préférer sa cousine du Pacifique, qui elle n’est pas menacée, ou du colin, ou encore de la morue charbonnière, une espèce distincte à la peau foncée et à la chair blanche, plus grasse, qui est aussi plus riche en oméga-3.

Essayez notre recette de Morue aux champignons et au céleri-rave

Morue aux champignons et au céleri-rave

Morue aux champignons et au céleri-rave

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 16 juin 2012.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

1 commentaire à “La morue, un poisson sous haute surveillance”

juin 17, 2012 à 12:29 , donatantonio dit:

Cet article est très interessant…mais la cousine du Pacifique on ne la trove pas en Belgique où j’habite…ça serait bien de faire des articles liés à celui ci…et montrer des photos des autres poissons…j’adore votre blogue je le suis de puis longtemps.Pardon pour l’ortographe…je suis de langue italienne d’habord.Ciao à Cinzia et merci pour tes beaux articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *