L’agneau de Charlevoix protégé

4 juillet, 2009 ,

Enfin ils ont réussi! Après plus de 10 ans de travail, les producteurs d’agneau de Charlevoix ont obtenu en mars dernier une indication géographique protégée (IGP).

Il s’agit de la version locale des appellations d’origine contrôlée déjà largement répandues en Europe, notamment pour les vins et autres produits du terroir. C’est une première au Québec et en Amérique du Nord, et on peut donc s’en réjouir.

L’Agneau de Charlevoix est nourri d’avoine, d’orge et de fourrage produits localement, sans maïs. Ceci assure une viande tendre, moins grasse et pâle. L’agneau doit bien sûr naître dans Charlevoix et y rester jusqu’à l’abattage. Seul les producteurs qui respectent scrupuleusement les normes d’élevage ont droit à l’IGP et au logo qui l’accompagne et permet au consommateur de reconnaître le produit.

Reste qu’il est encore difficile de s’en procurer à l’épicerie du coin, car la distribution est limitée. Peut-être une raison de plus pour planifier un petit voyage dans Charlevoix cet été et y faire des emplettes!

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 13 juin 2009.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *