Le bleuet, champion des antioxydants

26 juillet, 2014 ,

Parmi les fruits, le bleuet se classe en tête de liste pour sa capacité antioxydante totale, suivi de près de la canneberge, la mûre, la framboise et la fraise. Le bleuet sauvage aurait des valeurs nutritionnelles encore supérieures que le bleuet cultivé.

Il faut donc profiter de la saison estivale pour l’ajouter au menu et faire des réserves.

autopromo_diabetes_fr

Le bleuet est indigène à l’Amérique du Nord, tandis que son cousin européen, la myrtille, est originaire d’Eurasie. Les deux poussent sur des arbustes du genre Vaccinium. Le bleuet et la myrtille n’ont été domestiqués que très tardivement, soit au début du siècle dernier. Les États-Unis et le Canada fournissent à eux seuls près de 90% de la production mondiale.

Essayez notre recette de Muffins aux bleuets.

Muffins aux bleuets

Pour connaître les sites d’auto-cueillette en bleuetière ou en forêt, veuillez consulter le site perlebleue.ca.

Pour une foule de renseignements sur le bleuet sauvage, consultez la brochure « Coup de coeur pour les bleuets sauvages du Québec! »

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 26 juillet 2014.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *