Le brocoli chinois

24 novembre, 2012

Vous ne l’avez peut-être jamais croisé à l’épicerie du coin, mais vous l’avez sans doute déjà dégusté dans un restaurant chinois: Il s’agit du brocoli chinois, ou gai-lan, un brocoli sans bouquets, composé de tiges épaisses, avec de longues feuilles vertes et de petites fleurs jaunâtres comestibles. Son goût est semblable à celui du brocoli, un peu plus prononcé et avec une pointe d’amertume.

Très populaire dans la cuisine chinoise, surtout celle de Canton, il est aussi largement utilisé dans la cuisine vietnamienne et thaïlandaise, le plus souvent sauté avec de l’ail et du gingembre, ou cuit à la vapeur et servi avec une sauce aux huîtres.

Comme son cousin le brocoli, le gai-lan est une plante de la famille des Brassicacées. On a donc avantage à le mettre au menu pour son contenu élevé en antioxydants. On peut le trouver à longueur d’année dans les épiceries asiatiques. On y trouve aussi le brocolini, qui est un hybride entre le brocoli et le gai-lan. Choisir des brocoli avec des feuilles et tiges fermes et avec peu de fleurs.

Essayez notre recette de Brocoli chinois sauté

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 24 novembre 2012

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

2 commentaires à “Le brocoli chinois”

novembre 24, 2012 à 3:15 , CLeboeuf dit:

et le rappini, cousin ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *