Le brocoli, remède anti-radiations

18 novembre, 2013

Bonne nouvelle pour les amateurs de brocoli. Selon une étude américaine publiée récemment dans le Proceedings of the National Academy of Science, une molécule produite lors de la digestion du brocoli, protège le corps contre les effets de la radioactivité.

L’étude a été menée sur des rongeurs. Ceux-ci ont été exposés à une dose de radioactivité supérieure à 10 grays, à laquelle un être humain ne peut pas résister. Les rats qui n’avaient pas reçu de molécule DIM (3,3′-diindolylmethane) sont morts au cours de la semaine suivante.

En revanche, jusqu’à 60% de ceux à qui la molécule a été injectée à forte dose, survivaient encore un mois après l’injection. Et la totalité survivaient à la dose de 5 grays, alors qu’un quart des rats sans DIM y succombaient.

Au naturel, le DIM est produite au cours du processus de digestion du brocoli et grâce à la transformation préalable du composant de l’indol-3-carbinol (I3C). Outre le brocoli, celle-ci est présente dans tous les légumes crucifères, comme les choux et les choux de Bruxelles.

Auparavant, plusieurs études avaient déjà démontré les bienfaits des crucifères sur l’organisme, pour prévenir certains cancers tels que le cancer du sein ou le cancer du poumon et pour réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

Essayez quelquesunes de nos recettes qui mettent en vedette les crucifères :

 

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *