Le pistou, un parfum de Provence

16 août, 2010 ,

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 8 septembre 2007.

Gloire de la cuisine provençale, la soupe au pistou est presqu’un repas complet à elle seule. Son nom, qui s’apparente au «pesto» de la Riviera italienne avoisinante, signifie «pilé».

La tradition veut en effet que le pistou soit obtenu par l’écrasement au pilon dans un mortier, d’ail, d’huile d’olive, de parmesan frais râpé et de «balicou» (nom provençal du basilic). Dans la soupe proprement dite, les légumes peuvent varier. Pour se simplifier la vie, on préfère aujourd’hui utiliser un robot plutôt qu’un mortier.

Si les haricots frais ne sont pas disponibles, on pourra les remplacer par des haricots blancs en conserve: Le résultat ne sera pas le même qu’avec des haricots frais, mais vous sauverez 30 minutes d’écossage!

Essayez notre recette de Soupe au pistou

pistou

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles parCinzia Cuneo (voir tout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *