Le potager urbain du sans-abri

6 septembre, 2012 , , , ,

C’est en faisant un tour à vélo, il y a quelques semaines, que j’ai découvert un « potager urbain » assez particulier, installé sous un viaduc de l’autoroute Bonaventure, près du bassin Peel, à Montréal.

En m’approchant, j’y ai aperçu de belles tomates, des haricots, des concombres, ainsi que du brocoli chinois et d’autres légumes exotiques.

Je me suis tout de suite demandée où se cachait l’heureux jardinier, mais j’ai dû repartir sans réponse car il n’y était pas.

Ma curiosité fut satisfaite ce mardi en lisant l’article de Émilie Bilodeau sur La Presse, qui nous dévoile l’identité du jardinier: Il s’agit de Sin Le, un sans-abri d’origine vietnamienne.


Photo: Bernard Brault, La Presse

Apparemment, la Ville de Montréal a fait preuve de tolérance envers cette utilisation à tout le moins « inusitée » d’un espace public. Espérons qu’ils continueront ainsi.

Un exemple de plus que les potagers urbains gagnent en popularité 😉

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

1 commentaire à “Le potager urbain du sans-abri”

septembre 14, 2012 à 9:31 , Éricka Langlois dit:

Bravo! Voici la preuve que l’on peut se prendre en main, au lieu de mettre les sans abri à l’écart nous devrions leur fournir un petit jardin communautaire pour leur permettre de leur donner un moyen de s’auto- suffire. La ville devrait se servir de cet exemple pour l’offrir à d’autre sans-abri en leur fournissant outil et graines un petit geste qui en donnerait gros…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *