Le réflexe gastro-colique ou pourquoi vous courez aux toilettes après avoir mangé

29 juillet, 2018 , ,

Le système digestif est un organe plutôt long, on parle de 6 mètres pour le petit intestin et 1,5 mètre pour le gros intestin (côlon). Pour cette raison, la digestion d’un aliment peut prendre n’importe où entre 12 et 48 heures du moment que vous avalez au moment qu’il se retrouvera à la toilette. Il est physiquement pratiquement impossible pour un aliment de se rendre d’un bout à l’autre du système digestif en moins de temps.

Alors comment expliquer le fait que certains aliments vous donnent l’impression de passer tout droit ? J’ai une piste de réponse pour vous ici: le réflexe gastro-colique.

Dites adieu aux maux de ventres avec nos menus faibles en FODMAP

Un réflexe?

Le réflexe gastro-colique est en fait responsable d’avertir le gros intestin que l’on mange et qu’il doit faire de la place pour faire la digestion de nouveaux aliments. Chez les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable (SII), ce réflexe peut être particulièrement fort et causer des symptômes gênants, comme des urgences fécales ou de la diarrhée.

Ce qui se passe en fait, c’est que le simple fait de manger active ce réflexe, les aliments que l’on mange ont peu ou pas d’effet sur cette signalisation sauf exception, par exemple un repas très gras (de type restauration rapide) qui peut accentuer le réflexe et causer des symptômes plus prononcés chez les personnes plus sensibles. Si vous avez mangé des aliments riches en FODMAP* plus tôt dans la journée ou même la veille, cela peut aussi augmenter les symptômes. Selon la famille de FODMAP, ceci se fait soit en attirant de l’eau dans le côlon (causant ainsi de la diarrhée) ou en augmentant la production de gaz.

Solutions?

Afin de diminuer les symptômes désagréables et de mieux gérer ses repas, je vous suggère de faire un journal alimentaire et de travailler avec une nutritionniste afin d’identifier les aliments, ou groupe d’aliments, qui causent problème. Étant donné que la digestion d’un aliment s’étend sur plusieurs heures, il est primordial de garder en tête les aliments mangés aux repas précédents.

Vous avez besoin de plus d’accompagnement? Allez voir notre service VIP nutritionniste.

*Les FODMAP sont des glucides fermentescibles qui sont en partie responsables des symptômes chez les gens souffrant du syndrome de l’intestin irritable (SII). Pour plus d’info, lisez cet article.


Références

The following two tabs change content below.

Auteur

Jef L'Ecuyer

Jef L’Ecuyer

Nutritionniste à SOScuisine.com

Jef est nutritionniste diplômée de l’Université McGill à Montréal depuis décembre 2014 et membre de l’ordre professionnelle des diététistes du Québec (OPDQ) et des Diététistes du Canada. Nouvellement finissante et passionnée par les arts culinaires, Jef propose un regard simple, efficace et pratique sur la planification des repas quotidiens. Dans cette perspective, elle travaille de concert avec la mission de l’équipe de SOSCuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *