Le témoignage de Denis … qui recommence à chanter!

16 octobre, 2013 ,

Nous recevons souvent des commentaires positifs de nos membres. Celui-ci nous parvient de Denis, qui, fort de ses propres résultats, essaye maintenant de convaincre les membres de sa famille ainsi que ses amis à mieux manger.

Je lui ai parlé au téléphone lorsqu’il a acheté un menu contre l’inflammation chronique en cadeau pour sa fille. Lors de cet entretien, il m’a dit avoir résolu 85% de ses problèmes grâce aux menus contre l’inflammation chronique. Lisez un extrait de son long témoignage:

 

« Bonjour à toute l’équipe de SOS Cuisine, (…)

Je suis un homme âgé de 66 ans qui fût jadis très en forme, actif et se souciant très peu de sa santé, car lorsque l’on est jeune on se croit invincible et on abuse de tout surtout de l’alimentation en prétextant que l’on veut vivre au maximum (…)

Au début des années 90 (…) j’ai commencé à enfler à de multiples endroits sur le corps (…) allergie qui se résorba en soirée. Mais avec le temps ces allergies sont revenues de plus en plus souvent, j’ai dû consulter un allergologue au CHUS pour enfin en arriver à la conclusion après plusieurs tests que je n’étais allergique à rien de spécifique, pourtant cela se produisait toujours environ une heure après les repas (…) Au fil des années les allergies qui étaient tout de même assez fréquentes, ont commencé à diminuer et c’est là que la polyarthrite a fait son apparition surtout la nuit, (…) c’était en 1995-96 dans ces années-là, c’est là que le rhumatologue m’a prescrit du méthotrexate et du plaquinil, drogues que je me refusait de prendre (…) je me suis dit il y a sûrement une autre façon de m’en sortir, j’ai commencé à faire des recherches et à lire beaucoup sur le sujet (…)

C’est dans ce temps-là, que j’ai lu le livre d’un M. Comby (…) qui disait qu’il avait vu des centaines et des centaines de cas de rhumatisme et d’arthrite complètement guéris par l’abandon des produits laitiers, ouffffffffff quel coup pour moi car j’étais un très gros mangeur de fromage. C’est aussi dans ce temps-là que j’ai fait la connaissance d’une dame microbiologiste qui faisait des analyses de sang (…) c’est alors qu’elle m’a dit « Tous ces petits points blanc dans votre sang et bien ce sont des cristaux d’acide urique et vous en êtes bourré. Vous allez faire du rhumatisme ou de l’arthrite fortement sous peu » et c’est là que je lui ai dit que j’en faisais déjà beaucoup et que j’avais même beaucoup de misère à marcher. C’est là qu’elle m’a dit que mon premier remède était de boire beaucoup d’eau pour activer mes reins qui sont là en partie pour éliminer l’acidité du corps, chose que je fais depuis ce temps, je savais alors que je devais diminuer le fromage de beaucoup (…) À partir de ce moment le mal a commencé à se résorber pour enfin s’en aller presque complètement pendant quelques années, mais ce n’était que pour mieux revenir et ceci c’est fait doucement dans les années 2005-06 et là plus le temps passait et pire c’était. J’avais recommencé à consommer plus de fromage pour en arriver au printemps 2011, à réellement me sentir au bout de ma vie, j’avais de plus en plus de misère à fonctionner, j’avais complètement perdu ma joie de vivre plus le goût de chanter (…)

Denis L

C’est à ce moment-là que j’ai pensé aller jeûner (…) Cela nous mène en juillet 2011, je vais pas mal mieux, c’est là que j’ai décidé de moi-même de ne plus prendre de médicaments, chose que j’avais recommencé à faire lors de ma dernière attaque de rhumatisme, (…) mais voilà que ce n’est pas tout de jeûner pour se désintoxiquer, il faut changer son alimentation mais je ne savais pas beaucoup quoi faire pour y parvenir, (…) Et c’est là que j’ai fait la connaissance de madame Lagacé, j’ai tout de suite acheté ses livres, que j’ai bien sûr dévorés avec enthousiasme, là j’ai commencé à voir la lumière au bout du tunnel (…) Je me suis empressé de m’abonner à votre menu (inflammation chronique) j’ai remarqué des changements dans mon corps très rapidement, et le tout a continué à s’améliorer de semaine en semaine. Mais voilà que je voulais faire l’expérience à savoir si ce menu était la clef de mon amélioration sur la polyarthrite rhumatoïde et j’ai commencé à déroger de mon menu et ce ne fût pas très long, pour me rendre compte que oui, le menu avait une très grande efficacité sur mes douleurs articulaires, j’ai recommencé à suivre le menu et le mal qui était revenu a recommencé à s’estomper. Vive le menu (inflammation chronique) de toute l’équipe de SOSCUISINE, vous m’avez redonné le goût de chanter dans mon quotidien de retraité. »

Denis L. (Menu contre l’inflammation chronique)
Asbestos (QC)

 

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

4 commentaires à “Le témoignage de Denis … qui recommence à chanter!”

octobre 17, 2013 à 8:52 , gisele girard dit:

Moi aussi j’ai des problèmes avec l’arthrite
et je m’aperçois que le manger aussi me fait du toubles.

Cinzia Cuneo

octobre 17, 2013 à 9:05 , Cinzia dit:

@gisèle: Je vous invite à essayer nos menus contre l’inflammation chronique et constater par vous-même s’ils vous conviennent.

octobre 17, 2013 à 11:08 , Rémi Arsenault dit:

Bonjour
Depuis que j’ai éliminé le gluten, tout va mieux au niveau de la digestion et des fameux rots après le repas. De plus j’ai éliminé à 95% les produits laitiers, ce qui devrait réduire l,arthrose articulaire sauf le pouce où je dois injecter 1 fois apr année de la cortisone. Si non ça va bien

novembre 03, 2013 à 10:51 , Christiane dit:

Je voudrais remercier Denis, qui m’a donné envie de m’abonner à ce menu. J’ai essayer de suivre le régime de madame Lagacé pendant un an et je me suis décourager trop difficile. Avec l’aide de SOSCuisine j’espère réussir a le faire cette fois-ci. En effet mes 2 premières semaines ont été très bonnes et la nourriture est délicieuse. J’en reviens pas que vous offriez l’inflammation chronique. Merci encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *