Le topinambour, artichaut de Jérusalem

2 novembre, 2009 ,

Le topinambour est le tubercule d’une plante vivace originaire d’Amérique du Nord. Son nom viendrait du mot «Tupi», un peuple amérindien du Brésil, dont certains répresentants se trouvaient en France au moment de sa découverte et introduction en Europe par Samuel de Champlain.

Le plant de topinambour mesure de 2 à 3 m de haut. Il arbore des fleurs jaunes semblables à ceux du tournesol, pousse facilement à l’état sauvage et est tellement décoratif qu’on s’en sert souvent pour délimiter les terrains.

topinambourLes tubercules ressemblent à des pommes de terre déformées, ou à des morceaux de gingembre, car ils sont bosselés. Leur chair blanche jaunâtre est croquante, juteuse, sucrée, de saveur délicate et semblable à celle de l’artichaut. Son nom anglais, «Jerusalem artichoke», soit artichaut de Jérusalem, dérive d’une mauvaise prononciation du mot Italien «girasole», qui signifie tournesol.

Tout comme la pomme de terre, le topinambour a bénéficié d’un grand succès en début de carrière, mais sa gloire s’éclipsa peu à peu, pour ne ressortir que pendant les disettes et les années de guerre. On le rédécouvre maintenant à cause de son goût exquis, mais aussi à cause de ses proprietés nutritionnelles: Il est riche en fibres et contient de nombreuses vitamines et sels minéraux.

De plus, ses glucides étant essentiellement sous forme d’inuline, qui contrairement à l’amidon n’influence pas la glycémie, le topinambour est une bonne alternative à la pomme de terre pour les diabétiques.

Choisissez des tubercules petits et fermes, avec une peau intacte. Écartez ceux qui ont la peu plissée ou teintée de vert ou qui ont commencé à germer. Ils se conservent jusqu’à 2 semaines au réfrigérateur. On les consomme crus ou cuits. Je vous les propose cette semaine dans une délicieuse crème de topinambours et pommes de terre.

Crème de topinambours et pommes de terre

Crème de topinambours et pommes de terre

 

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 1 novembre 2008.

Photo en haut: Gunnar Magnusson, flickr

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Aucun commentaire à “Le topinambour, artichaut de Jérusalem”

novembre 08, 2009 à 1:19 , Charline dit:

Ai essayé la recette j’ai bien aimé je cultive depuis 2 ans ce légume par curiosité et l’apprécie de plus en plus . Merci et donnez nous de nouvelles recettes encore.

novembre 02, 2013 à 10:39 , Christiane dit:

Il y a plusieurs années que je le cultive et voici mon potage préféré.
Potage aux topinambours
2 c. soupe de beurre
1 gousse d’ail écrasée
3 c. soupe farine
5 tasses de bouillon de poulet
1 ¼ tasse sauce béchamel à faire selon consistance moyenne ( 1 ¼ c. soupe beurre, 1 ¼ c. soupe farine et 1 ¼ de lait)
1 ¼ tasse de crème 35% ou lait
1 c, thé. Sel
½ c. thé sel
½ c. thé poivre
¼ c. thé muscade moulu (facultatif)
1 c. soupe cerfeuil frais, finement haché (facultatif)
2 lbs. de topinambours, cuits. (Cuire avec eau et 1 c. soupe de vinaigre. Une fois cuit, coupé en 2 sur le long et avec une petite cuillère grattée l’intérieur pour récupérer le contenu.)

Dans une grande casserole, faire fondre le beurre sur feu modéré. Lorsque la mousse disparaît, ajouter l’ail et faites revenir 3 minutes en brassant de temps en temps. Enlever la casserole du feu. Avec une cuillère en bois, incorporer la farine pour former une pâte lisse. Ajouter peu à peu le bouillon en tournant pour éviter de faire des grumeaux. Incorporer la sauce béchamel, la crème, sel, poivre et muscade. Ajouter le cerfeuil et les topinambours. Remettre sur feu vif et amener è ébullition en tournant constamment. Réduire le feu, couvrir la casserole et laisse cuire le potage tout doucement pour 30 minutes en brassant. Enlever la casserole du feu,. Verser dans un tamis, passer le dos de la cuillère de bois pour écraser les topinambours ou tout mettre au robot pour réduire en crème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *