Léchez-vous les babines pour 1 Euro!

26 décembre, 2009 , ,

Je dois absolument partager avec vous la plus belle découverte que j’ai faite depuis mon arrivée en Italie: la distributrice de lait cru !

Fraîchement débarquée d’un pays où les machines distributrices sont le royaume de la calorie vide et où les fromages au lait cru sont un sujet délicat, je suis restée bouche bée devant cette distributrice aussi inhabituelle que géniale !

Pourquoi géniale ? Parce qu’elle…

  • Fournit aux habitants de la ville du bon lait cru (i.e. qui n’a subi aucun traitement thermique) 7/7 jours, 24/24 heures
  • Invite les consommateurs à venir avec leur propre bouteille de verre et ainsi réduire des quantités importantes d’emballages inutiles
  • Permet aux agriculteurs de recevoir la totalité des bénéfices provenant de la vente de leur lait
  • Offre aux consommateurs du lait ultra frais, local et sans intermédiaire

Le comble du bonheur ? Ce distributeur permet entre 30 et 60 % d’économies ! Un litre de lait frais en supermarché à Turin: 1,46€ (environ 2,20$); alors qu’à ces distributrices: 1,00€ (environ 1,50$)!

machine

Et qu’en est-il de l’hygiène et de la salubrité ? La cuve réfrigérée – évidemment ! – est nettoyée, puis remplie quotidiennement avec les deux traites du jour.

Le lait de la veille est retiré et utilisé pour la fabrication de fromages (avec ce système, pas non plus de gaspillage !) Les exploitations agricoles alimentant les distributrices sont contrôlées par le Servizio sanitario pubblico (Service sanitaire publique) et doivent se soumettre à des règles d’hygiène strictes.

Grâce à une série de tests et d’analyses effectuées périodiquement, le consommateur est assuré que les normes de salubrité ont été respectées de la production à la commercialisation. Finalement, une fiche informe les clients de faire bouillir le lait avant consommation et de le consommer dans les trois jours suivant la cueillette.

Jetez un coup d’œil à la MilkMap! Avec 1342 distributrices un peu partout en Italie, les italiens sont, comme moi, des inconditionnels de ce délicieux lait cru !

carte

SOSPlus pour des VRAIS spéciaux des circulaires

The following two tabs change content below.

Auteur

Eloïse Vincent

Eloïse Vincent

Technicienne en diététique et gastronome à SOSCuisine

Collaboratrice de SOSCuisine depuis 2009, Éloïse dirige maintenant nos destinées européennes depuis notre bureau de Paris. Détentrice du rare titre de Gastronome diplômée de l’Université des sciences gastronomiques de Bra, en Italie, obtenu avec la meilleure note cumulative de l’histoire de l’université, Éloïse est également diététicienne.

Articles

Aucun commentaire à “Léchez-vous les babines pour 1 Euro!”

décembre 31, 2009 à 2:30 , ellelaine dit:

Je suis curieuse…..depuis quand êtes vous en Italie, vous arrivez de Québec si j’ai bien compris. Comment se fait l’adaptation. Je vous envie de cette belle expérience mais je ne voudrais pas quitter ma famille ni mon pays. Vous avez un blog merveilleux et serait-il possible d’en connaitre un peu plus sur ce transfert de pays…..Et le lait crû ne subit aucune transformations?
Je vous souhaite une bonne et belle année 2010

décembre 31, 2009 à 8:18 , Francine Gagné dit:

Quelle belle idée! Du lait frais en tout temps, directement du producteur et sans additifs. Et il n’y a plus d’intermédìaires pour sans mettre plein les poches, car tous les profits vont seulement au producteur.

décembre 31, 2009 à 8:39 , Titanique dit:

alors là c’est une idée génial, En France les agriculteurs se plaignent eh bien il faudrait copier les italiens !!!!!!!!!!!!!!!
bises et meilleurs vœux pour 2010
TITANIQUE

décembre 31, 2009 à 12:34 , Gisèle dit:

Moi, je me demande si le lait a bon goût et si on a le choix du pourcentage de gras… probablement pas puisqu’il n’est pas traité. Néanmoins, je trouve que c’est un très bon service.

janvier 02, 2010 à 7:41 , Raymonde dit:

Bonjour,
C’est vrai que c’est une bonne idée que ces distributrices de lait cru. Il serait intéressant de faire parvenir ces informations à notre gouvernement.
Enfin vos producteurs de lait n’ont plus de quota à respecter donc, il n’ont plus de perte de lait. HOURRA!

Raymonde

janvier 03, 2010 à 1:14 , Éloïse dit:

Bonjour Titanique,

Et bien, c’est déjà fait ! Un agriculteur français s’est déjà laissé inspirer par les italiens et a installé un distributeur de lait cru dans le Rhône. On peut trouver plus d’informations au sujet de son entreprise sur ce site : http://lelaitdelaferme.com/infos.html.
Selon le succès de ce premier agriculteur, les français auront peut-être la chance de voir pousser ces distributeurs de lait cru un peu partout à travers l’hexagone.

Bonne année 2010 à vous aussi !

janvier 03, 2010 à 1:22 , Éloïse dit:

Bonjour Gisèle,

Comme vous le mentionnez, au distributeur, une seul lait est disponible : le lait entier, dont la teneur en matières grasses est d’environ 3,5%. Cela contribue évidemment à la saveur du lait qui, je vous l’assure, est absolument délicieux!

Meilleurs voeux pour l’année 2010!

janvier 05, 2010 à 4:14 , Éloïse dit:

Bonjour Ellelaine,

Je suis arrivée en Italie à la fin de septembre dernier, juste à temps pour commencer la session universitaire. Comme je connaissais déjà un peu l’italien à mon arrivée et que les gens se sont montrés très accueillants, mon adaptation se fait très bien. De plus, dans ma cohorte, plusieurs étudiants viennent également de l’étranger. Cela facilite l’intégration, parce qu’on est plusieurs à devoir s’adapter à ce nouvel environnement. On peut donc dire que mon transfert de pays se déroule très bien !

En ce qui concerne le lait, il ne subit aucun traitement thermique, mais il subit quand même une homogénéisation pour éviter que le gras ne se sépare du reste du lait. En effet, il serait plutôt désagréable de boire d’abord le gras, qui serait à la surface, et ensuite le lait sans matières grasses qui serait resté en-dessous !
Je vous souhaite mes meilleurs vœux pour l’année 2010 !

mars 18, 2010 à 4:14 , Mélissa Lafantaisie dit:

Bonjour!

Je trouve l’idée très intéressante!!
D’ailleurs, ce concept pourrait même s’appliquer à d’autre produits (noix, épices, etc).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *