L’encre de seiche, pigment de gourmet

27 juillet, 2013 ,

On appelle « sépia », ou encre de seiche, le liquide opaque sécrété par certains mollusques, tels que les seiches et les calmars, lorsqu’ils se sentent en danger. Utilisé depuis très longtemps comme pigment pour le dessin au lavis, ce produit est aussi employé en cuisine pour colorer les aliments, comme les pâtes à l’encre de seiche des Italiens et les nouilles «udon» et «soba» des Japonais.

Dans la gastronomie espagnole et italienne, on utilise l’encre pour préparer des sauces et donner du goût à des mets à base de riz et fruits de mer. Le classique «Risotto à l’encre de seiche», que je vous propose ici, saura émerveiller vos invités, d’abord par sa couleur, ensuite par sa saveur exquise. On peut se procurer l’encre en sachet ou en petit pot dans les épiceries italiennes, au rayon épices/saveurs, ou dans les meilleures poissonneries.

Sur Internet, on nous la propose même comme une petite « potion magique » pour être en forme, de bonne humeur, arrêter la chute des cheveux etc. Ces allégations fantaisistes sont probablement basées sur son contenu élevé en vitamines, minéraux et enzymes.

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 27 juillet 2013

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *