Mettre du piquant dans notre assiette…

12 août, 2010

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 23 juin 2007.

Pour donner de la personnalité aux plats, qu’ils soient sucrés ou salés, il est important d’apprendre à apprivoiser le piment. Il en existe deux grandes catégories: Tout d’abord les doux, que l’on devrait appeler proprement «poivrons» et qui sont consommés comme légumes.

Ensuite les forts, qui tiennent surtout lieu d’épice. L’ajout d’une petite quantité de piment rehausse la saveur des mets, ce qui permet de réduire la quantité de sel à ajouter, et donc notre consommation de sodium, qui est souvent bien trop élevée.

N’hésitez donc pas à ajouter du piment de Cayenne ou des petits piments rouges séchés pour relever le goût de certains mets, en commençant par de petites doses et en prenant soin de ne pas vous toucher le visage après avoir manipulé les piments, pour éviter des irritations.

Quelques-unes de nos recettes qui mettent des piments rouges ou du piment de Cayenne en vedette:

tangy

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *