Montréal enSanté: captiver pour mieux informer

22 février, 2016 ,

Dans le cadre de l’Expo Manger Santé et Vivre Vert qui aura lieu le mois prochain, nous avons décidé d’aller à la rencontre des exposants qui seront sur place. Cette semaine, nous interrogeons Jason Santerre, rédacteur en chef du magazine Montréal enSanté.

Le cholestérol, la grippe, le milieu hospitalier…la santé n’est pas toujours le sujet le plus séduisant pour un média. Pour intéresser et informer le public, le magazine Montréal enSanté a opté pour une approche accessible et de l’information de qualité, saupoudrée d’un peu d’humour et d’un style original. Discussion avec Jason Santerre, rédacteur en chef.

montreal en sante

Montréal enSanté

Comment a commencé l’aventure Montréal enSanté ?

Tout a commencé il y a 7 ans. Nous commençons notre 8e année. Les éditeurs voulaient créer un magazine en partenariat avec le Centre universitaire de santé McGill qui serait distribué à l’hôpital et à la clinique. On y publie aujourd’hui du contenu sur une multitude de sujets et le centre dispose de 16 pages chaque numéro pour parler des nouvelles recherches et des actualités de l’hôpital.

Qu’est-ce qui distingue Montréal enSanté des autres publications sur la santé ?

Tout d’abord, nous sommes un magazine bilingue : tous nos articles sont publiés en français et anglais, ce qui est très important selon moi pour un média de Montréal.

De plus, nous travaillons en étroite collaboration avec des professionnels de la santé qui nous fournissent de l’information crédible. Je crois que cela nous distingue particulièrement. Nous avons accès à tout un éventail de médecins et de spécialistes pour répondre à nos questions et que nous pouvons citer dans les articles.

Un autre point qui nous différencie, c’est notre capacité à présenter du contenu sérieux sans trop nous prendre au sérieux et ainsi intéresser le public. Dans la vie de tous les jours, c’est plutôt rare qu’on ait envie de se faire parler du bon et du mauvais cholestérol ou du nombre de minutes d’activité physique qu’on devrait pratiquer quotidiennement. Chez Montréal enSanté, nous tentons de rendre ces sujets un peu plus amusants grâce à l’écriture. Avec le style des journalistes et la crédibilité des sources, je crois que nous avons le meilleur des deux mondes.

 

Plaisir en santé

Quels sont vos plus grands défis ?

Je crois que le plus grand défi est de rester original, ne pas se répéter et présenter nos articles de manière intéressante. Bien sûr, le fait que le magazine soit gratuit le rend accessible et c’est une belle façon d’accrocher le lecteur. Il faut toutefois rester créatif afin pour qu’il ait envie de poursuivre sa lecture et de se procurer le prochain numéro.

En tant qu’éditeur et journaliste, il y a aussi des défis. Je travaille dans le milieu des magazines depuis plus de 20 ans et il est parfois difficile de rester motivé et créatif. C’est un milieu où il y a beaucoup de compétition, mais je suis très fier de ce qu’on accomplit à Montréal enSanté.

Avec les publications sur la santé qui se multiplient, comment le public peut-il reconnaître une source fiable d’information ?

Nous vivons dans un monde où l’information est omniprésente. Nous lisons une information une journée et la semaine suivante, on lit l’inverse. Dès qu’on parle de santé, nous vous suggérons de consulter votre médecin avant d’apporter des changements à votre mode de vie. Qu’on parle de prendre des suppléments naturels d’omega-3 ou d’essayer un nouvel exercice, il est toujours mieux d’avoir l’avis de son médecin en premier. Vérifiez vos sources et vérifiez les faits. C’est ce que nous faisons ici à Montréal EnSanté dans la rédaction de nos articles. Ma règle numéro 1: il faut au moins trois experts ou articles scientifiques pour confirmer l’information.

Quelles sont les clés pour intéresser le public à la santé ?

Il faut rester amusant en présentant du contenu sérieux, être original et refléter notre public.  Dans notre cas,  la règle est que la couverture doit toujours présenter l’histoire d’une personnalité qui vient de Montréal ou qui y vit ou encore qui contribue d’une manière ou d’une autre au secteur de la santé à Montréal. Par exemple, notre dernier numéro présentait William Shatner, l’acteur qui incarnait Captain Kirk dans Star Trek et qui est originaire de la métropole. Nous avons aussi eu PK Subban en couverture. Il n’est pas montréalais d’origine, mais il joue pour les Canadiens et a fait un don important pour l’Hôpital de Montréal pour enfants. Le public aime voir des visages qu’ils connaissent. C’est une belle façon d’attirer le lecteur. Il faut aussi offrir au public du contenu qui l’intéresse, donc nous parlons aussi de mise en forme, des relations de couple, etc. Nous sommes un magazine pour les gens de Montréal de tous les milieux, alors on essaye de rejoindre le plus de Montréalais possible.

Envie d’en savoir plus? Vous pouvez lire le magazine Montréal enSanté gratuitement en ligne >
expo-manger-sante-vivre-vert

The following two tabs change content below.

Auteur

Emilie Zaoré

Emilie Zaoré

Gestionnaire des réseaux sociaux à SOSCuisine.com

Diplômée de l’UQAM et de l’Université de Montréal, Émilie est pigiste en communication depuis 2012. « Foodie » et passionnée par les nouvelles technologies, elle reste à l’affût des tendances et aime partager de l’information fascinante sur les réseaux sociaux.

Emilie Zaoré

Derniers articles par Emilie Zaoré (voir tout)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *