Movember: Le mois de la moustache

10 octobre, 2017 , ,

Depuis quelques années, chaque mois de novembre, plusieurs hommes se laissent pousser la moustache. Savez-vous pourquoi?

Ce sont des adeptes du mouvement «Movember» (de « mo » pour moustache et de « november » pour novembre), un mouvement né en Australie en 2003, dans le but de sensibiliser l’opinion publique et de lever des fonds pour la recherche dans les maladies masculines telles que le cancer de la prostate. Constatant que les hommes sont moins attentifs à leur santé que les femmes et que les maladies masculines demeurent taboues, les trente premiers adeptes commencèrent à se faire pousser la moustache pendant 30 jours.

Internet et les réseaux sociaux ont vite fait de faire connaître le mouvement ailleurs dans le monde. C’est ainsi que désormais plusieurs pays ont leur propre campagne.

Comment ça marche ?

Les hommes qui souhaitent prendre part à Movember s’inscrivent sur le site officiel de la Fondation, movember.com, et commencent le mois rasés de près. Devenus officiellement des « Mo Bros » (de l’anglais « brother » pour frère) ils doivent se laisser pousser leur moustache et l’entretenir tout au long du mois de novembre. Aucune barbe ni bouc ne sont autorisés, les poils doivent pousser uniquement au-dessus de la lèvre supérieure. En parallèle, les participants sont encouragés à récolter des dons par le biais notamment des réseaux sociaux.

Et les femmes?

Elles peuvent soutenir les participants en les encourageant et elles peuvent bien évidemment contribuer financièrement au succès de la cause. Elles deviennent ainsi des « Mo Sista », de l’anglais « sister » pour soeur.

Aujourd’hui, on estime qu’environ 5 millions de Mo Bros et de Mo Sistas soutiennent le mouvement. Plus de 600 millions de dollars ont été recueillis à travers le monde depuis le lancement du mouvement. La Fondation ne se limite pas au financement de la recherche médicale, elle appuie aussi d’autres types de projets, par exemple des organismes d’entraide ou des campagnes de sensibilisation en santé mentale. Elle encourage aussi les initiatives qui cherchent à contrer l’inactivité physique chez l’homme afin d’améliorer leur santé globale.

N’oubliez pas qu’une saine alimentation est un autre pilier de la bonne santé. En ce qui a trait à bien manger nous pouvons vous donner un coup de pouce avec nos menus personnalisés, qui tiennent compte des vos besoins, préférences, allergies et intolérances. Vous trouverez la liste complète ici.
Menus: Plaisir en santé

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *