La noix de Grenoble, un allié santé

4 octobre, 2014

La noix de Grenoble possède un contenu particulièrement élevé en acides gras polyinsaturés dont une bonne partie sous forme d’acide alpha-linolénique, un acide gras oméga-3 essentiel. Elle est aussi très riche en antioxydants et en phystostérols. Autant de facteurs importants sur la santé cardiovasculaire.

Des bonnes raisons donc de les ajouter à notre menu, mais encore faut-il savoir les choisir … et les conserver. En fait, les gras oméga-3 sont très fragiles et s’oxydent rapidement. Trop souvent les noix vendues écalées commencent à rancir à l’épicerie. Achetez-les donc dans leur coque et gardez-les dans un bocal hermétique, à l’abri de la lumière, à des températures inférieures à 10°C (au réfrigérateur ou même au congélateur).

Pour en ressortir toute la saveur, on peut faire rôtir les noix avant de les servir ou de les utiliser dans une recette. Il s’agit de mettre les noix écalées sur une plaque de métal, dans un four à 175°C/350°F. Cuire une dizaine de minutes jusqu’à ce qu’elles soient légèrement brunies et qu’un agréable arôme s’en dégage.

Essayez quelquesunes de nos recettes qui mettent en vedette les noix:

galette végé au bulgur

galette végé au bulgur

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 4 octobre 2014.

autopromo_rheumatoid_arthritis_fr

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles parCinzia Cuneo (voir tout)

Articles

1 commentaire à “La noix de Grenoble, un allié santé”

octobre 08, 2014 à 11:20 , andrée dit:

Moi je les garde au frigo et j’aime bien dans du yogourt a la vanille et dans mes salades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *