La palourde, championne en fer

17 octobre, 2009

On désigne sous le nom de palourde divers mollusques bivalves, qui vivent dans les fonds marins vaseux et sablonneux.

On en pratique l’élevage, appelé « vénériculture », depuis une trentaine d’années, et on peut les récolter après une période de croissance d’environ 2 ans. Au Canada, la Colombie-Britannique est la province où il s’en cultive le plus.

La palourde est offerte à l’année longue. On en trouve de différentes tailles, la moyenne étant de 3,5 cm.

Au moment de l’achat, assurez-vous qu’elles soient bien vivantes, en vérifiant deux choses: Elles doivent être denses, c’est-à-dire lourdes pour leur taille, et bien fermées. Si elles sont entrouvertes, tapotez la coquille qui devrait alors se refermer. Dans le cas contraire, évitez-les.

Du point de vue nutritif, la palourde a une teneur élévée en protéines et faible en gras. Mais elle est surtout une excellente source de plusieurs minéraux, dont le fer: Une portion de palourdes contient quatre fois plus de fer qu’une même portion de foie de veau.

De plus, il s’agit d’une forme de fer qui est très bien absorbée par l’organisme, ce qui en fait un aliment idéal pour toute personne anémique ou ayant des besoins plus élevés en fer, telle que les femmes enceintes. Pour apprivoiser les palourdes, je vous les propose cette semaine avec des pâtes selon le classique italien « Pasta alle vongole ».

recette_palourdes

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 17 octobre 2009.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles par Cinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Aucun commentaire à “La palourde, championne en fer”

octobre 22, 2009 à 10:56 , danielle dit:

juste un petit commentaire d’une ancienne traductrice et enseignante:

Anglicisme : à l’année longue devrait plutôt se dire à longueur d’année

Cinzia Cuneo

octobre 25, 2009 à 8:10 , Cinzia dit:

Merci à Danielle pour sa lecture attentive: Je vais faire plus attention la prochaine fois!

octobre 23, 2009 à 11:16 , pierre goulet dit:

J’aimerai avoir une ou des recettes de palourdes s.v.p.

Cinzia Cuneo

octobre 25, 2009 à 8:35 , Cinzia dit:

Réponse à Pierre Goulet à propos d’autres recettes de palourdes. Les voilà:
Spaghetti aux palourdes et tomates
Soupe de palourdes et poisson à l’orange
Vol-au-vent aux fruits de mer

novembre 05, 2009 à 8:53 , Johanne dit:

Est-ce que la quantité de fer est la même pour les palourdes que l’on achète en conserve ?

Cinzia Cuneo

novembre 05, 2009 à 10:29 , Cinzia dit:

Réponse à Johanne: La palourde est une excellente source de fer, qu’elle soit fraîche ou en conserve. Une portion de 100 g de chair de palourde comble 100 % des besoins quotidiens de l’homme autant que de la femme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *