La poire, de l’entrée au dessert et même après

25 février, 2011 ,

L’utilisation de la poire est presque aussi diversifiée que celle de la pomme, car elle se marie aussi bien aux aliments salés que sucrés. On la mange nature, cuite, séchée et confite. On la transforme en compote, en confiture, en gelée, en coulis, en jus, en vinaigre et même en eau-de-vie.

La poire confère onctuosité et un petit goût sucré aux potages. Elle ajoute une touche inhabituelle aux salades, surtout en contraste avec des laitues légèrement amères tels que le cresson, le radicchio et l’endive. Elle fait excellent ménage avec les fromages et le prosciutto. En dessert, on l’accompagne souvent avec le chocolat, par exemple à la « Belle Hélène », avec glace à la vanille et nappée de chocolat chaud.

Excellente source de fibres alimentaires, la poire est une bonne source de cuivre et une source de vitamine C et K. Elle contient aussi de précieux antioxydants, tels que les flavonoïdes et les acides phénoliques, qui sont présents particulièrement dans sa pelure, mais aussi dans la chair du fruit. Profitons donc de ce qu’Homère appelait le « cadeau des dieux » et apprêtons-là selon notre fantaisie.

Quelques-unes de nos recettes qui mettent les poires en vedette:

soupe a trois p
Publié originalement dans le Journal de Montréal le 29 novembre 2008.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles parCinzia Cuneo (voir tout)

Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *