La polenta aux mille facettes

17 janvier, 2015 ,

On ne l’invite pas très souvent à notre table, et pourtant la polenta est très polyvalente: Crémeuse ou croustillante, dure ou moelleuse, on la savoure en accompagnement d’une viande, gratinée avec une sauce ou tout simplement assaisonnée avec du beurre et du fromage.

Et les restants, coupés en tranches, peuvent être servi froids ou sautés dans une poêle.

La polenta est une farine de maïs, cuite longtemps dans l’eau. Elle constituait autrefois la base de l’alimentation des habitants des montagnes du nord de l’Italie, que les Italiens du sud appellent « polentoni » pour s’en moquer.

L’industrie alimentaire propose aujourd’hui des polentas précuites, plus rapides à préparer avec un temps de cuisson de 5 minutes au lieu des 45 minutes traditionnellement. Mais rien n’égale la saveur d’une polenta … à l’ancienne.

Du point de vue nutritionnel, la polenta est principalement constituée de glucides complexes rassasiants, qui se diffusent lentement dans l’organisme. Un autre avantage: Elle ne contient pas de gluten.

Pour calculer la quantité d’eau (ou bouillon, ou lait) à utiliser, on multiplie par 4 le poids de la farine, en prenant soin d’augmenter le liquide si la semoule possède des grains plus gros et aussi si on veut un résultat plus souple (« all’onda« , autrement dit, une polenta qui fait des vagues).

Essayez notre recette de base pour la polenta.

polenta

Publié originalement dans le Journal de Montréal le 17 janvier 2015.

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle vous partage son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles parCinzia Cuneo (voir tout)

2 commentaires à “La polenta aux mille facettes”

mars 12, 2015 à 12:34 , Christienne dit:

Je suis ravie de lire cette recette aujourd’hui. En Haiti, la polenta fait partie de notre cuisine mais a été longtemps considérée comme nourriture pour les moins aisés. Nous la preparons sous diveres formes: salée, sucrée – on en fait même du gateau avec.

Cinzia Cuneo

mars 12, 2015 à 5:08 , Cinzia dit:

Bonjour Christienne,
Vous me donnez le goût d’essayer vos recettes de Haïti!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *