Rome en guerre contre les sandwichs

12 octobre, 2012 ,

C’était un des plaisirs d’un voyage à Rome: S’asseoir sur un banc, dans une magnifique « piazza », et savourer une vraie crème glacée italienne. Mais depuis le premier Octobre cela est devenu illégal et potentiellement très coûteux.

Les autorités de la ville éternelle interdisent désormais aux touristes de s’asseoir n’importe où dans le centre historique de la ville pour manger leur casse-croute, sous peine d’une amende jusqu’à 500 euros (650$). Mais rassurez-vous: on peut encore savourer un gelato tout en se promenant.

C’est peut-être une mesure extrême, mais après avoir remarqué la saleté que plusieurs touristes laissent en souvenir sur les monuments de Rome, je peux comprendre pourquoi la municipalité de Rome a adopté cette loi.

D’ailleurs, est-ce qu’on peut casser la croûte sous l’Arc de Triomphe, à Paris, ou sur la Tombe des soldats inconnus à Arlington?

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *