Savez-vous où se cache le sucre?

8 mars, 2011 ,

Le sucre est l’additif alimentaire le plus couramment employé et le plus important en quantité. On le trouve dans grand nombre d’aliments emballés, yogourts, céréales à déjeuner, vinaigrettes et boissons. Pour vous rendre compte du sucre que vous mangez, lisez les étiquettes et modérez votre consommation des aliments où le sucre est mentionné parmi les premiers ingrédients dans la liste, tel quel ou dans ses autres formes, avec des noms tels que dextrose, glucose, saccharose, maltose, concentré de jus de fruits, sirop de malt, mélasse, sirop de maïs et jus de canne évaporé. Et rappelez-vous que 100 grammes de sucre équivalent à 400 calories.

Actuellement, il n’y a pas de consensus scientifique à propos de la consommation maximale de sucre. Cependant, le Guide alimentaire canadien recommande d’en limiter l’apport. Soyez particulièrement vigilant lorsque vous achetez les produits suivants:

  1. Céréales à déjeuner: Choisir celles contenant 6g ou moins de sucre par portion de 30g (excluant le sucre des morceaux de fruits)
  2. Céréales chaudes: Choisir celles contenant 11g ou moins de sucre par portion
  3. Conserves de fruits: Choisir celles où les fruits sont dans du jus de fruits ou un sirop léger
  4. Barres 100% fruits: Choisir celles sans sucre ajouté

Faites aussi attention aux aliments qui semblent inoffensifs, mais qui peuvent contenir de grandes quantités de sucre, comme par exemple:

  1. Boissons: Les jus de fruits, les boissons pour sportifs et l’alcool contiennent souvent du sucre ajouté, ainsi que les boissons au café qui incluent beaucoup de choses autres que le café.
  2. Condiments: Vinaigrettes préparées, sauces barbecue, ketchup, confitures et gelées

Voilà pourquoi, dans vos menus SOSCuisine, les desserts et gâteaux sont limités, et les sucres raffinés sont remplacés par des glucides complexes sous forme de fruits frais, légumes et grains entiers – des aliments qui rassassient tout en étant nutritifs.

Quelques desserts qui contiennent peu ou pas de sucre ajouté:

Salade de fruits d'hiver

The following two tabs change content below.

Auteur

Cinzia Cuneo

Cinzia Cuneo, fondatrice de SOSCuisine.com, n’a jamais voulu négliger la qualité de son alimentation. Elle partage avec vous son expertise particulière pour faire de la bonne cuisine en un minimum de temps et sans complications!

Cinzia Cuneo

Derniers articles parCinzia Cuneo (voir tout)

Articles

10 commentaires à “Savez-vous où se cache le sucre?”

mars 12, 2011 à 9:12 , Richard Lavoie dit:

Intéressant, mais que pensez-vous du STEVIA?

mars 17, 2011 à 10:34 , MarieDominique dit:

J’ai, moi aussi, une question pour Cinzia, ou autre expert(e).
Je n’ai jamais aimé le goût du sucre, je n’ai vu qu’une chose que je consomme dans la liste des items que vous avez énumérés ci-haut, j’ai une hygiène dentaire impeccable, et j’ai pourtant beaucoup de caries à un état très avancé. La raison: bouche très sèche.
En ce moment, j’essaie mon Xème médicament pour soulager ce problème (qui est très incomfortable) et aussi , je l’espère, réduire la détérioration de mes dents. Le médicament, qui est en vente libre, se dit  »recommandé par les médecins et dentistes », fait allusion aux problèmes de caries, etc….et pourtant, ça a l’air douteux.
Il s’agit d’un gel qu’on met sur la langue. J’ai lu la liste d’ingrédients et voici ce que j’ai trouvé.
J’aimerais avoir votre opinion là-dessus:
Dans les ingrédients médicinaux, le premier est glucose oxydase 0.009%
Dans les non-médicinaux: bêta-D-glucose, gomme de cellulose (je ne sais pas si c’est du sucre), j’en saute plusieurs pour conclure que le tout est édulcoré au Xylitol.
Il faut que j’ajoute qu’on doit laisser le produit fondre, ce qui prend plusieurs heures, et ne pas se brosser les dents après.
J’aimerais que vous m’aidiez à y voir clair même s’il ne s’agit pas de nourriture, car si ces ingrédients sont du sucre, mes questions sont tout à fait pertinentes ici. Et d’ailleurs, il est possible, je suppose, qu’on retrouve les mêmes ingrédients dans la nourriture. Merci.

mars 24, 2011 à 9:43 , MarieDominique dit:

J’aimerais bien que quelqu’un de SOSCuisine réponde à ma question svp! À moins que l’un des abonnés s’y connaisse…

Cinzia Cuneo

mars 24, 2011 à 9:51 , Cinzia dit:

Bonjour MarieDominique, Malheureusement je ne peux pas vous répondre sur les effets d’un médicament. Je crois que vous devriez poser cette question à votre dentiste.

mars 11, 2016 à 6:35 , Gilles Boulet dit:

> Bonjour, en réponse à Marie-Dominique je présenterais ma situation. En 2014 j’ai été traité pour un cancer à l’amygdale gauche par de la radio et chimio à Notre-Dame (CHUM). Suite à la radio je n’avais que très peu de salive ce qui permet d’empêcher les bactéries de causer des caries. Pour contrer ce manque de salive l:oncologue propose de se gargariser de 8 à 10 fois par joue avec une préparation toute simple. Dans 1 litre d’eau bouilli ajouter 1c à thé de sel et 1 c à thé de bicarbonate que vous garder au frigidaire sauf la quantité quotidienne nécessaire. Après deux ans j’ai retrouvé un peu de salive mais pas comme avant et je me gargarises comme indiqué je n’ai aucune carie. Voilà si ça peut vous être utile. Salutations

mars 24, 2011 à 10:02 , MarieDominique dit:

Cinzia, je vous remercie.
Mais ma véritable question n’avait rien à voir avec le fait qu’il s’agisse d’un médicament ou de nourriture. Je voulais simplement savoir si, à la connaissance de quelqu’un, les ingrédients que j’ai nommés sont du sucre ou pas, des édulcorants ou pas.

mars 12, 2015 à 7:03 , Agnès Le Métayer dit:

Bonjour Marie Dominique,
Il me semble que votre problème principal est l’hydratation.
Si le problème des caries se maintient c’est peut-être aussi d’ordre génétique.
Après mon lavage de dents, avant de me coucher, je gargarise ma gorge avec de l’eau seulement(surtout pas de produit pour l’haleine) mais à plusieurs reprises, jusqu’à ce que je sente une bonne humidification au niveau des cavités nasales.
Juste avant d’éteindre la lumière, je passe une pommade hydratante sur mes lèvres. Si c’est nécéssaire, je branche mon humidificateur, surtout l’hiver avec le chauffage électrique.

Aussi,je bois de l’eau. Toute la journée! Seulement de l’eau! Aucun jus. Le thé est astringeant, c’est-à-dire qu’il assèche l’intérieur de la bouche mais aussi le reste du corps. Donc je bois un verre d’eau après mon thé mais aussi après le café du matin ou l’espresso après le « lunch ».
Pour ne pas noyer les vitamines et minéraux que m’apportent la nourriture, je préfère boire un peu d’eau avant et après mes repas.
Et, le plus important, je mange : concombre, melons, pastèque, kiwi ,fraise, mûres et framboises, tomates très mûres, citrus (sauf le pamplemousse, en raison de ma médication), raisin, feuilles de salade verte,etc. Les concombres et les feuilles de laitue (dite « Boston ») ont ma préférence car ils ne contiennent pas de sucre mais 90% d’eau (cellulose). Quand je le peux, si je ne suis pas obligée de parler, répondre au téléphone, etc, je laisse un morceau de concombre fondre dans ma bouche et, l’été ou les journées très venteuses, j’en pose de fines rondelles sur mes yeux, joues et nez.

Bon! Marie Dominique, j’ignore si toute cette prose sur les bienfaits que l’eau apporte à ma vie vous aidera. En fait, j’espère que choisir l’eau et renoncer à des médicaments(ou autres potions magiques, avec ou sans sucres, additionnées de produits bizzaroïdes) pour une meilleure hydratation au quotidien t’offrira une excellent qualité de vie.

Agnès.

avril 29, 2015 à 9:10 , Chantal dit:

Que pensez-vous du stevia

avril 29, 2015 à 8:51 , Béland dit:

Un excellant livre  » Le mal du sucre  » auteur Danièle Starenkyj

Résumé du livre:
Le docteur Stephen Gyland, M.D., a déclaré devant l’Association médicale américaine :  » Il n’y a probablement aucune maladie aujourd’hui qui cause une souffrance aussi généralisée, tant de mauvais rendements et de pertes de temps, tant d’accidents, tant de foyers brisés et de suicides que l’hypoglycémie.
 » Le mal du sucre…  » Vous n’en mourez pas ! Mais il vous donne l’envie d’être mort.  » En effet, selon l’auteur de cette affirmation, le psychiatre Harvey M. Ross, M.D., les symptômes de ce mal incluent entre autres, la dépression, l’anxiété, les phobies, le manque d’énergie, l’irritabilité, l’insomnie, les allergies, les maux de tête, des douleurs dans le dos, à la poitrine, dans le ventre, et l’alcoolisme. Survivre à un tel mal est possible.
Ce livre vous expose les solutions préconisées par de nombreux médecins et vous offre d’appétissantes recettes sans sucre.
Bonne lecture que de ce livre  »Le Mal du sucre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *